Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Gervais et Saint-Protais de Querrieu

Dossier IA80000256 réalisé en 1997

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Gervais, Saint-Protais
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
Adresse Commune : Querrieu
Cadastre : 1935 D 41

L'église de Querrieu est un édifice hétérogène. La nef possède une structure ancienne, peut-être romane (d'après la forme des deux petites fenêtres percées en façade), mais remodelée plusieurs siècles plus tard, peut-être au 15e siècle : l'arcade nord porte en effet les armes des Brimeu, seigneurs de Querrieu au 15e s. La charpente du vaisseau central est également ancienne (16e siècle ?). Les baies des collatéraux datent du début du 18e siècle (vers 1719), de même que la porte ouest. Quant au choeur, il est beaucoup plus homogène et remonte à la première moitié du 16e siècle. Il a perdu son collatéral nord, ancienne chapelle castrale dont il ne reste que la première travée, convertie en clocher. Un voûtement avait été prévu, mais dès le 18e siècle le choeur était couvert par un plafond (1764). Ce dernier, remplacé par un lambris au 19e siècle, a été récemment refait. L'ensemble de l'édifice est comparable à l'église Saint-Georges de Villers-Bocage : même nef à structure ancienne mais très remaniée, même choeur flamboyant avec ébauche de voûtement.

Période(s) Principale : 12e siècle , (?)
Principale : 15e siècle , (?)
Principale : 1ère moitié 16e siècle
Secondaire : 18e siècle

L'église de Querrieu se compose d'une nef à trois vaisseaux, d'un choeur avec un collatéral au sud, d'une abside à trois pans et d'un clocher accolé contre la première travée nord du choeur. L'ensemble de l'édifice est construit en craie, sur un soubassement de grès. La hauteur de la nef est inférieure à celle du choeur. Le vaisseau central de la nef et celui du choeur sont couverts par un toit à longs pans, pignon découvert, et les collatéraux ont un toit en appentis. Le clocher, au nord, porte une flèche polygonale. Le choeur porte quelques traces, très effacées, d'une ancienne litre funéraire aux armes des Gaudechart. A l'intérieur, le vaisseau central de la nef présente une carène lambrissée enduite avec entraits, sablières et poinçons apparents, anciens. Il est séparé des deux collatéraux par des piliers carrés supportant des arcs brisés, surmontés d'une mouluration côté nord, et de fenêtres (bouchées) côté sud. Le vaisseau central du choeur n'offre que des amorces de voûtement, il est aujourd'hui couvert par un plafond moderne en bois verni.

Murs calcaire
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures flèche polygonale
toit à longs pans
appentis
pignon découvert
croupe polygonale
Techniques sculpture
vitrail
Représentations armoiries
Précision représentations

Des armoiries (trois aigles, armes de la famille de Brimeu, et un lion dressé) sont sculptées sur les arcades nord de la nef. Traces d'une litre funéraire très effacée sur le mur sud du choeur (à l'extérieur).

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Förstel Judith - Platerier Sandrine