Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enclos funéraire des familles Delonchant-Spel et Gaultier

Dossier IA80005710 inclus dans Plaine B réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations familles Delonchant-Spel et Gaultier
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations enclos funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 3 plaine B Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession, fut acquise en novembre 1863 puis agrandie en mars 1864 et en mai 1869, par Gabriel Stanislas Delonchant, domicilié à Amiens, 8 quai de la Somme. Elle fut agrandie une troisième fois en janvier 1871, par Charles Vézier, domicilié à Amiens, 3 quai Saint-Maurice. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Lamolet-Tattegrain a réalisé des travaux en 1914. La stèle à croix porte la signature de l'entrepreneur T. Lamolet.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1914, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres, dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet,
entreprise de monuments funèbres Lamolet - St-Maurice , dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte moulée et ouvragée peinte à barreaux croisés et à portillon antérieur central, fixée sur un sol recouvert de dalles en pierre de Tournai. Elle contient un ensemble de trois stèles juxtaposées en pierre de Tournai et granite belge. Au centre, s'élève une stèle à croix, qui est encadrée par deux stèles stylisées.

Inscriptions :

Dates des décès (stèle à croix) : 1912 / 1901 ; 1915 ; 1946 ; 1914 ; 1979. Dates des décès (stèle stylisée gauche) : 1869 ; 1871 ; 1863 ; 1864. Dates des décès (stèle stylisée droite) : 1909 ; 1915 ; 1914 ; 1985 ; 1996 ; 2004.

Épitaphe (stèle à croix) : Anatole Léon Charles DELONCHANT, nég[ocian]t / décédé le 11 mai 1901, âgé de 47 ans / - / Edouard Fernand DELONCHANT, nég[ocian]t / décédé le 13 Xbre 1915, âgé de 58 ans / - / Maurice GAULTIER + + / Sergent au 45e Rég[imen]t d'Inf[anter]ie / Mort au champ d'honneur / à Mametz-Montauban (Somme) / le 18 décembre 1914 / dans sa 27e année.

Épitaphe (stèle stylisée droite) : A la mémoire de / Raymond DELONCHANT + + / du 72e Rég[imen]t d'Inf[anter]ie / Mort au champ d'honneur / à Maurupt-le-Montois (Marne) / le 8 septembre 1914 / dans sa 21e année.

Épitaphe (stèle à croix, au centre de la couronne de fleurs) : A notre Père / 5 7bre 1912 / H.D M.G.

Inscription concernant le destinataire (stèle à croix) : Familles Delonchant-Spel / Gaultier.

Inscription (stèle à croix, base) : Concession à perpétuité.

Signature (stèle à croix, base à droite) : T. Lamolet.

Murs granite
pierre
marbre
fonte
fer
Typologies composition symétrique (juxtaposition), mutation, croix funéraire (pierre)
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

La clôture, agrémentée de porte-couronne en fer forgé, est ornée de pots-à-feu, le centre des barreaux de la grille est orné de têtes d'ange et le portillon, décoré d'une chouette et de pommes-de-pin, est surmonté d'une croix à volutes feuillagées. La croix de la stèle centrale, sur laquelle est fixée une couronne de fleurs en marbre blanc, est fleuronnée. La partie supérieure des deux stèles stylisées est gravée d'une croix latine entrelacée d'une couronne d'épines. Plusieurs croix de guerre et légion d'honneur en laiton (?) sont fixées à côté des épitaphes de défunts de la famille (Maurice GAULTIER, décédé en 1914, Raymond DELONCHANT, décédé en 1914 et Fernand GAULTIER, décédé en 1985). Une plaque commémorative ainsi qu'une croix en barbotine sont déposées au pied de la stèle à croix.

Cette concession, acquise en 1863 et agrandie en 1864, en 1869 et en 1871, est délimitée par une grille en fonte moulée et ouvragée, peinte. Elle présente un plan inhabituel en L, sans doute lié aux agrandissements, et contient trois stèles juxtaposées en pierre de Tournai : au centre, la croix funéraire monumentale, signée par l'entrepreneur Lamolet-Tattegrain, est flanquée par deux stèles stylisées. Cet ensemble a sans doute été réalisé vers 1914, lors des travaux exécutés par ce même entrepreneur (autorisation de construction) en remplacement du ou des tombeau(x) d'origine.

Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/11. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1913-1917).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.