Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enfeu de l'évêque Ferry de Beauvoir

Dossier IM80000942 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • Peinture monumentale du monument funéraire de Ferry de Beauvoir

Voir

Dénominations enfeu
Appellations de l'évêque Ferry de Beauvoir
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : Cathédrale Notre-Dame , place Notre-Dame
Emplacement dans l'édifice clôture du choeur côté sud

L´enfeu de Ferry de Beauvoir est l´un des tombeaux de la cathédrale dessinés par Ignace François Bonhommé, en 1835. G. Durand (1901) indique qu´Adrien d´Hénencourt fait exécuter une travée de la clôture du choeur, en 1489, dans laquelle est aménagé un enfeu destiné à servir de sépulture à l´évêque Ferry de Beauvoir son oncle, mort en 1472 mais transféré dans la cathédrale à cette date, comme l´indique l´épitaphe relevée par De Court (cf. annexe). Les peintures du fond de la niche ont été restaurées en 1847, par Lebel. L´enfeu s´accompagnait d´une plaque funéraire en cuivre (cf. annexe), placée dans le dallage.

Période(s) Principale : 4e quart 15e siècle

Le tombeau, en calcaire, occupe la partie inférieur du mur de la clôture du choeur, appareillé en pierre de taille. Il est composé d´un enfeu, qui en occupe le centre, et d´une peinture murale. L´enfeu contient une dalle funéraire, à gisant en haut-relief, inclinée et légèrement saillante. Cette dalle semble reposer sur un socle en légère saillie, simulant un catafalque. Comme le mur, dans lequel s´inscrit l´enfeu, l´intérieur de la niche est orné de peintures murales.

Catégories sculpture, peinture
Matériaux calcaire, taillé, peint
Précision dimensions

Dimensions du gisant relevées par Georges Durand : h = 195.

Iconographies évêque: couché
symbole, lion
ange
chanoine
armoiries
Tétramorphe
les apôtres
Agneau mystique
pleurant
Précision représentations

L´évêque est représenté en gisant, de face, mains jointes ; la tête posée sur un coussin et surmontée d´un dais, les pieds reposant sur un lion couché. Le mur comporte un décor peint représentant une scène encadrée de deux colonnes. Deux anges, ouvrant des rideaux rouges, laissent apparaître deux chanoines écartant des tentures découvrant le catafalque et les armoiries du défunt. Le catafalque est recouvert d´un décor peint simulant un drap mortuaire orné d´une grande croix, au centre de laquelle est placé un agneau en médaillon. La croix divise le catafalque en quatre parties ornées du Tétramorphe en médaillons. La peinture murale du fond de la niche représente les Apôtres, à mi corps, tenant des phylactères ; deux pleurants (ou pleureuses) sont représentées sur les côtés de la niche.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie
armoiries
Précision inscriptions

Inscription concernant l´iconographie : S. MATTHIEU / S. LUC / S. MARC / S. JEHAN. Articles du Credo (sur les banderoles tenues par les apôtres).

Ce tombeau, comme celui d´Adrien d´Hénencourt s´inscrit dans un ensemble iconographique (histoire de saint Firmin) et fonctionnel (clôture du choeur) conçu par Adrien d´Hénencourt et réalisé en 1489. Comme la plupart des enfeus, il s´accompagnait d´une dalle funéraire à lame de cuivre (disparue). On remarquera l'importance de la polychromie dans la composition articulée sur le rapport du décor peint et en relief et le recours au dispositif d'inspiration italienne qui associe une dalle inclinée vers le spectateur et la position en hauteur de l'effigie du défunt. Ce monument présente un fort contraste avec l'enfeu d´Adrien de Hénencourt, par la solennité de la représentation et la richesse du décor du drap mortuaire comme des vêtements de l´évêque.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé MH, 1862

Annexes

  • Epitaphe de Ferry de Beauvoir d´après De Court.

    "HIC PASTOR REXI FERRICUS, BIS DATUS URNAE / MONSTEROLI PRIMUM, RURSUS ET AMBIANIS, / QUE ME PRAEPOSITUS IDEMQUE NEPOS ADRIANUS / VEXIT ET ORNAVIT MARTYRIS HISTORIA. / EXORATE MEUS QUONDAM GREX AMBIANENSIS / PROSIT UT HOC CELEBRI ME JACUISSE LOCO. / COGNOMEN PATRUM SI CURAS NOSSE VIATOR / HIC EST DE BEAUVOIR PERGE MOMENTO. OBIIT ANNO DOMINI 1472 ULTIMA FEBRUARII : HIC TRANSLATUS ANNO 1489 OCTAVE MARTII."

    G. Durand, 1901, p. 116.

Références documentaires

Documents figurés
  • Cathédrale d'Amiens. [Vue de la pierre tombale d'un évêque, sur laquelle est gravée la devise "patere et vinces"] , dessin par Limozin, 1793 (BNF ; IFN-7741114 ; Coll. Hippolyte Destailleur)

  • [Cathédrale d'Amiens]. Tombeau de Ferry de Beauvoir, 64e évêque d'Amiens, mort en 1472, dessin par Ignace-François Bonhommé, 1835 (BNF ; IFN-7741097 ; Coll. Hippolyte Destailleur).

Bibliographie
  • DURAND, Georges. Monographie de l´église Notre-Dame cathédrale d´Amiens. Histoire et description de l´édifice. Amiens : Yvert et Tellier, Paris : Picard, 1901.

    tome 1, p. 68 ; tome 2, p. 113-116.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.