Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA80009808 inclus dans Le village de Surcamps réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées logement, étable, étable à chevaux, grange, hangar agricole, colombier, jardin, cour, portail
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Surcamps
Adresse : 6 rue Principale , ancienne rue d' En-Bas
Cadastre : 1983 A1 4

Le cœur de la ferme actuelle est situé à l'emplacement d'une propriété formée d'un jardin et d'une maison (A2 590 et 591), qui appartiennent au milieu du 19e siècle à Charles-Antoine Racine, tisserand (état de sections).

La construction neuve mentionnée en 1866 pour Céleste Racine-Debray (matrice des propriétés foncières) doit correspondre à la reconstruction complète en brique de la ferme actuelle, dont on peut dater les principaux éléments (logis, grange, colombier flanqué) du troisième quart du 19e siècle. Selon une tradition familiale, la propriétaire mentionnée était la fille d'un marchand de mouton ayant épousé le berger communal. La ferme a été étendue vers l'ouest, à l'arrière, au cours du 20e siècle : des étables en parpaings ont été construites après la Première Guerre mondiale, ainsi que d'un grand hangar dans les années 1970.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

Le portail à montants de briques est encadré par le pignon du logis, perpendiculaire à la rue, et la grange sur rue. Le logis, complété d'un petit jardin à l'arrière, s'élève selon un axe perpendiculaire à la rue. Établi en rez-de-chaussée surélevé, le logis en brique est couvert d'un toit d'ardoise à croupes. Il est prolongé par un petit logement de deux travées. Ouverte sur la rue par un passage charretier, la grange en brique est complétée d'étables en brique établies dans l'alignement du passage. Un colombier hexagonal flanqué d'étables, également en brique, occupe l'angle nord-ouest. Deux étables en parpaings bordent la cour à l'ouest. Un hangar agricole se dresse à l'arrière de la parcelle, et regroupe aujourd'hui l'essentiel de l'activité de la ferme.

Murs brique
parpaing de béton
Toit ardoise, tuile mécanique, tôle nervurée
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe
noue
pignon couvert
Typologies ferme à grange sur rue et passage charretier, colombier flanqué

Ferme reconstruite en brique dans la seconde moitié du 19e siècle.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 742/3. Surcamps. Etat de sections.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 742/4. Surcamps. Matrice des propriétés foncières, 1836-1914.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric