Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA80007749 inclus dans Le hameau de Wathiéhurt à Lanchères réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiées cour, étable à chevaux, remise, étable
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la Baie de Somme - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Lanchères
Lieu-dit : Wathiéhurt
Adresse : 72 route de Saint-Valery
Cadastre : 1831 C 354, 359 ; 1987 B2 388-389

Une ferme figure sur le cadastre napoléonien selon un plan similaire. D'après la propriétaire, la façade du logis était enduite à la chaux jusqu'en 1991 et le solin était recouvert de goudron (la face postérieure a, seule, conservé cet enduit).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , (?)

La ferme est implantée sur une parcelle triangulaire traversée par le canal de Lanchères et jouxtée à l'est par la voie de communication menant au chef-lieu. On accède à l'espace intérieur par un portail supporté par deux piliers en brique. La ferme est à cour fermée. Les bâtiments sont construits en briques et couverts d´un toit à longs pans en tuiles mécaniques. Le logis, en fond de cour, est orienté au nord. Long de quatre travées, il est percé d'ouvertures à arc segmentaire distribuées de façon irrégulière : en effet, la fenêtre située la plus à l'est, est légèrement décalée vers la gauche. Les étables sont situées à l'ouest du logis, sous le même toit. Les écuries sont orientées à l'est, perpendiculairement à la voie de circulation ainsi qu'au logis. Elles possèdent quatre boxes indépendants et sont surmontées d'un grenier accessible depuis la cour par deux gerbières (pas d'accès depuis l'intérieur de l'édifice). Le décor se concentre à la corniche, composée d'une frise de T en relief. La remise, située le long de la rue, est flanquée par un mur-bahut clôturant la cour.

Murs brique
enduit
Toit ardoise, tuile mécanique
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert

D'après la couleur de la brique et le profil du décor, le logis ainsi que les écuries semblent avoir été construits à la fin du 19e siècle. Malgré l'utilisation de la brique, le logis disposait des mêmes éléments de protection que les maisons en torchis : enduit à la chaux et goudron au soubassement.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Lanchères. Plan cadastral, 1831 (AD Somme : 3 P 1395).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès