Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fermes des Marconniers

Dossier IA00079626 réalisé en 1990

Fiche

AppellationsFermes des Marconniers
Destinationsmaisons
Parties constituantes non étudiéesétable, fenil, grange, colombier, logement, jardin, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonWassigny
AdresseCommune : Wassigny
Lieu-dit : les Marconniers
Adresse : C.D. 38 de Aubenton à Etréaupont
Cadastre : 1832 A1 212 A 227 ; 1986 A1 99 A 103, 563

Ensemble de 3 fermes dont les bâtiments les plus anciens, situés au nord sont un logis dont un colombier, qui datent du 17e ou 18e siècle, et des étables du 18e ou du début du 19e siècle (Ces édifices sont représentés sur le cadastre de 1832). Un nouveau logis est construit au sud de ces étables, dans le 3e quart du 19e siècle. Les autres bâtiments, constitués en étables dont l'une porte la date de 1893, en logement d'ouvrier agricole, et en petite ferme (sud), sont à placer à la limite du 19e et du 20e siècle. Deux granges ont été détruites dans le 4e quart du 20e siècle

Période(s)Principale : 17e siècle, 18e siècle , (?)
Principale : 18e siècle, 19e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1893, porte la date

Logis nord en brique et pierre de taille calcaire en assises alternées, forme d'un sous-sol, un rez-de-chaussée et un comble à surcroît sous un toit à pignon couvert ; remise attenante avec appentis en tuile mécanique ; colombier avec toit en pavillon ; étables en brique et silex avec toit à pignon découvert en tuile mécanique ; deuxième logis composé d'un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé et un comble à surcroît, présentant une élévation ordonnancée sans travées sous un toit à demi-croupe ; étable datée 1893, avec toit à pignon couvert ; logement d'ouvrier agricole avec toit à pignon couvert et appentis de tuile mécanique ; logis de la troisième ferme, composé d'un rez-de-chaussée et un comble à surcroît, couvert d'un toit à croupe ; étable partiellement en bois recouvert d'un essentage de planches, avec toit à pignon couvert en tuile mécanique

Mursbrique
silex
calcaire
bois
essentage de planches
pierre de taille
brique et pierre à assises alternées
appareil mixte
Toitardoise, tuile mécanique
Étagessous-sol, en rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée sans travées
Couverturestoit en pavillon
toit à longs pans
appentis
pignon découvert
pignon couvert
demi-croupe
croupe
Typologiesessentage à pignon à vimberges ; chaînage de pierre autour des baies ; datation par fers d'ancrage
État de conservationmauvais état

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Riboulleau Christiane - Demetz Bernadette