Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

La mairie-école d'Ancienville

Dossier IA00066970 réalisé en 1985

Fiche

Parties constituantes non étudiées jardin, cour
Dénominations mairie, école
Aire d'étude et canton Sud de l'Aisne - Villers-Cotterêts
Adresse Commune : Ancienville
Adresse : 13 rue de l' Église
Cadastre : 1987 A3 200, 201

Les délibérations du Conseil municipal de la commune d'Ancienville antérieures à la Première Guerre mondiale n'ayant pu être consultées, et le dossier de dommages de guerre pour les édifices communaux n'étant pas conservé, il est très difficile de connaître l'histoire de la construction de la mairie-école de ce village et l'évolution de ce bâtiment.

Un plan, dressé par l'architecte d'arrondissement Émile-Antoine Gencourt en 1841 et conservé aux archives départementales de l'Aisne se rapporte à la construction d'une maison d'école dotée d'un étage et surmontée d'un toit à pignon découvert. Rien ne permet de savoir si ce projet a abouti à cette date et sous la forme proposée, car l'actuelle mairie-école est en rez-de-chaussée, même si l'emplacement des baies correspond parfaitement.

En revanche, la publication des délibérations du Conseil général de l'Aisne mentionne plutôt la construction d'une école mixte à Ancienville vers 1875. Si tel est bien le cas, le nom de son architecte n'est pas connu. On sait seulement, grâce à la monographie communale, que le bâtiment abritait une classe unique, séparée du logement de l'instituteur (trois pièces) par un corridor.

La mairie-école est en partie détruite par les bombardements de la Première Guerre mondiale. Dès le début de l'année 1920, la municipalité aspire à une remise en état de cet édifice et, le 18 mai 1920, autorise le maire à passer un marché avec l'entrepreneur de maçonnerie local Henri Neuville, qui s'engage à exécuter les travaux sous la direction de l'architecte Frédéric Bertrand. Pourtant, la mairie-école n'est pas rebâtie avant la fin de l'année 1924, période à laquelle l'école est mentionnée comme nouvellement réédifiée et où il devient nécessaire d'acheter du matériel scolaire. En 1952 ou 1953, le Conseil municipal fait clore la cour de l'école pour éviter les accidents, puis, en 1955, s'engage dans la construction d'un préau. Finalement, l'école est fermée à la rentrée 1971 et Ancienville est rattaché à Neuilly-Saint-Front pour l'enseignement. L'édifice a néanmoins conservé sa fonction de mairie.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle
Dates 1841, daté par source
1875, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gencourt Émile Antoine,
Émile Antoine Gencourt (1795/05/19 - 1854/02/28)

Né et mort à Soissons (d'après l'état-civil). Architecte de cet arrondissement.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte d'arrondissement, attribution par source
Auteur : Bertrand Frédéric Eugène,
Frédéric Eugène Bertrand (1869/05/01 - 1956/12/12)

Frédéric Bertrand est né à Paris (19e) le 1er mai 1869. Il rentre à l’École des beaux-arts en 1887 où il est élève de Julien Guadet, puis d'Edmond Paulin. Il est architecte le 8 décembre 1893.

Il existe une biographie de cet architecte dans le Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts. Architecte DPLG, 156 boulevard Péreire à Paris, délégué régional à Faverolles dans l'Aisne. Il s'est investi dans la reconstruction des communes d'Ancienville et Faverolles après la Première Guerre mondiale.

Il meurt le 12 décembre 1956.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

La mairie-école est bâtie en pierre de taille calcaire. De plan rectangulaire, elle est constituée d'un rez-de-chaussée et d'un comble à surcroît, desservi par un escalier à retours avec jour central, en charpente. Elle est surmontée d'un toit à longs pans et pignons couverts en ardoise.

L'axe de sa façade ordonnancée, occupé par la porte, est souligné par la présence d'un fronton.

Une extension en brique, couverte d'un toit en appentis est adossée au mur-pignon nord. Une autre construction (le préau ?), bâtie en parpaings de béton et couverte aussi d'un toit en appentis, est appuyée contre le mur-pignon sud.

Murs calcaire moyen appareil
brique
béton parpaing de béton
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée sans travées
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
appentis
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Techniques maçonnerie
Précision représentations

Le décor, très sobre, repose dans le fronton triangulaire qui domine la façade et dans les pilastres qui cantonnent les élévations antérieure et postérieure du bâtiment.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aisne. Série T (Enseignement, affaires culturelles, sports) ; Sous-série 13 T : 13 T 7 ([Anonyme] Arrondissement de Soissons. Commune d'Ancienville. Monographie et plan. [1888], non paginé).

  • AC Ancienville : Registre des délibérations du Conseil municipal (29 décembre 1919-24 mars 1988).

    Séances des 18 mai 1920 (f° 2 v°), 18 juillet 1920 (f° 6 v°), 26 septembre 1920 (f° 7 r°), 23 novembre 1924 (f° 22 r°), 14 décembre 1924 (f° 22 v°), 22 juillet 1951 (f° 133 r°), 31 octobre 1952 (f° 136 v°), 9 juillet 1953 (f° 143 v°), 6 août 1953 (f° 143 v°), 26 février 1955 (f° 150 r°-v°), 26 mars 1955 (f° 151 r°), 1er juin 1971 (f° 197 v°).
Documents figurés
  • Département de l'Aisne. Sous-Préfecture de Soissons. Commune D'Ancienville. Plan, coupe et élévation pour la construction d'une maison d'Ecole en 1841, tracés à l'encre par Émile-Antoine Gencourt, architecte d'arrondissement, 1841 (AD Aisne : Dossier Piette textes 15).

Bibliographie
  • Conseil général de l'Aisne. Rapport de M. le Préfet et délibérations du Conseil. Session ordinaire d'Avril 1879. Laon : Imprimerie Henry Le Vasseur, 1879.

    p. 21.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Riboulleau Christiane