Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

La Reconstruction sur le Chemin des Dames : le territoire de la commune de Vendresse-Beaulne

Dossier IA02002062 réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'études Grand Laonnois
Adresse Commune : Vendresse-Beaulne

D'après Maximilien Melleville, le vicomté de Vendresse appartenait autrefois à l'abbaye Saint-Jean de Laon, aux archevêques de Reims au 10e siècle, puis aux comtes de Vermandois dès 941. La commune était réputée pour la culture de la vigne depuis le 9e siècle ; le plan "par masse de cultures" de 1805 en atteste. Propriété de l'abbaye Saint-Jean de Laon, le hameau de Troyon, dépendant autrefois de Vendresse, possédait une paroisse séparée sous le vocable de saint Eloi. Il fut réuni au village principal en 1809. A la suite des destructions de la Première Guerre mondiale, les habitants n´étaient toujours pas revenus en novembre 1920. Les trois quarts ne regagnèrent pas le village afin de profiter du remploi des dommages de guerre dans un rayon de 50 kilomètres. Vendresse-Beaulne comptait 32 habitants en 1923, 112 en 1927 et 140 en 1938. Le hameau de Troyon n'a pas été reconstruit. Le projet d'édifier une chapelle fut évoqué par le Conseil municipal mais les dommages de guerre consacrés à cette construction furent transférés à celle de l'église de Vendresse. Seul un cimetière (plan par Norbert Rivière et Tournadre, architectes, et travaux par Turbil, entrepreneur) ainsi qu'une ferme y furent érigés.

Annexes

  • Le hameau de Beaulne

    Connu dans les textes, d'après les recherches de Maximilien Melleville, sous la forme de Behelna en 1143, Beaulne formait autrefois une paroisse indépendante. Construit au sommet d'une colline qui domine la vallée de l'Aisne, il est placé sous le patronage de saint Victor. Dès le 12e siècle, il appartient à l'abbaye Saint-Jean de Laon. Avant 1865, il y existait un château-fort dont seule une tour subsistait en 1780.

    Le hameau fut réuni en commune à celui de Chivy. Entièrement détruit pendant la Première Guerre mondiale, il fut ensuite annexé à Vendresse.

    Lors de sa reconstruction, les maisons ont été rassemblées sur un seul côté de l´unique rue composant le hameau. D´architecture très classique, plusieurs modèles possèdent la même structure (n°12 et 14). Quelques fermes isolées sont visibles autour de Beaulne. Le lavoir, également isolé dans la vallée, accueille une plaque commémorative.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan de la commune de Beaulne, plan, [s.n.], 5 octobre 1805 (AN ; F 31/107).

  • Troyon - Eglise, carte postale, [s.n.], 1er quart 20e siècle (AP).

  • Troyon - Quartier de l'Eglise, carte postale, par Collect. A. G. R., 1er quart 20e siècle (AP).

  • Baulne et Chivy - Vue panoramique, carte postale, [s.n.], 1er quart 20e siècle (AP).

  • Troyon - cimetière militaire, carte postale, par A. G. R. Série Guerre 1914-1917, 1er quart 20e siècle (AP).

Bibliographie
  • MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l'Aisne. Paris : [s.n.], 1865, t. 1.

    p. 83
  • MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l'Aisne. Paris : [s.n.], 1865, t. 2.

    p. 415
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Guérin Inès