Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le canton d'Aubenton : le territoire de la commune d'Aubenton

Dossier IA02000705 réalisé en 1998

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Œuvres contenues

  • Ferme
    Aubenton, Ribeauville, 30 route départementale n° 5 de Coucy à Any-Martin-Rieux
  • Ferme
    Aubenton, le Haut-Val-La-Caure, 5 chemin du Haut-Val-La-Caure
  • Ferme
    Aubenton, les Carrières, route nationale n° 43 de Metz à Calais
  • Ferme
    Aubenton, Buirefontaine, 2 voie communale n° 2 de Buirefontaine à La Malabreuvée
  • Ferme
    Aubenton, Ribeauville, 8 route départementale n° 5 de Coucy à Any-Martin-Rieux
  • La ville d'Aubenton
    Aubenton
  • Lavoir
    Aubenton, Buirefontaine, rue de Leuze
  • Maison de forestier
    Aubenton, la Haye-d'Aubenton, 32 route départementale n° 5 de Coucy à Any-Martin-Rieux
  • Manoir
    Aubenton, le Val-La-Caure, n°4 dans le hameau
  • Moulin à farine d'Aubenton
    Aubenton, Buirefontaine, 1 rue de Leuze

Le territoire d´Aubenton s´étend sur une superficie de 23,70 km2 et présente une densité de 30,8 hab./km2, supérieure à la moyenne du canton. La ville d´Aubenton (étudiée) est séparée des chefs-lieux des communes du canton par une distance allant de 1 km (Logny-lès-Aubenton) à plus de 13 km (Landouzy-la-Ville et Saint-Clément), 5 communes sont situées à plus d´une heure de marche et 4 communes, à plus de deux heures de marche (Coingt, Jeantes, Landouzy et Saint-Clément).

La population, qui s´élevait à 995 habitants en 1800, a connu une progression fulgurante de 74% durant la 1ère moitié du 19e siècle pour atteindre son maximum (1734 habitants) en 1846. Elle a ensuite progressivement baissé jusqu´à son seuil le plus bas (713 habitants) en 1999 (date du dernier recensement).

Implantation du bâti

Outre la ville et ses faubourgs, il existe plusieurs hameaux, au sud de la rivière du Thon :

- Bois-Carbonnet, qui comptait 11 feux en 1824.

- Hurtebise, qui comptait 13 feux en 1824.

- La Rue-Larchet, qui comptait 52 feux en 1824.

- Ribeauvillé, qui comptait 52 feux en 1824.

Il existe également une maison forestière.

Artisanat et industrie

La présence de tissages à bras et tissages mécaniques est signalée par la statistique du contrôle de Vervins de 1830. Ces tissages produisent des napolitaines de fil fin pour l´habillement féminin, des circassines (1/3 coton et 2/3 laine) pour l´habillement masculin.

Habitat

Les maisons et les fermes d'Aubenton

Datation

Aucune maison ou ferme en élévation sur la commune d'Aubenton n'est antérieure au 16e siècle. Le noyau urbain ancien d'Aubenton conserve cependant un important réseau de caves et souterrains refuges d'époque médiévale, datables du 13e ou du 14e siècle. Deux hôtels particuliers d'Aubenton présentent des élévations datables du 16e siècle, et en particulier un décor porté de bas-reliefs à figuration humaine. L'habitat ancien dans le noyau urbain d'Aubenton ou dans les écarts (Val-la-Caure et Le Haut-Val-la-Caure) date majoritairement des 17e et 18e siècles. Il est en brique ou en pierre calcaire dans la partie nord de la commune, au-delà du Thon, en pan de bois et torchis dans la partie sud, cette répartition étant liée à la présence de carrières de pierre dans le nord de la commune, à proximité immédiate de la ville d'Aubenton. L'habitat construit au 19e siècle puis au cours de la 1ère moitié du 20e siècle est majoritairement en brique. Le rôle d'Aubenton comme centre administratif, judiciaire, fiscal et commercial sous l'Ancien Régime puis comme chef-lieu de canton explique le nombre important d'hôtels ou de demeures. Le développement mesuré des industries à Aubenton, après 1800, n'a pas modifié l'aspect majoritairement rural de l'habitat de la commune. Les quelques destructions de la 2e Guerre mondiale n'ont pas donné lieu à d'importantes reconstructions. La 2e moitié du 20e siècle a vu la construction dans les années 1960 d'un quartier de lotissement jouxtant le centre ancien d'Aubenton. L'habitat vernaculaire en pan de bois et torchis a été très dégradé et remanié à partir des années 1970, en particulier dans les écarts de Ribeauville, Hurtebise et de La Rue Larcher.

Description

La commune d'Aubenton, marquée par la présence du noyau ancien de l'agglomération dont la typologie relève de l'habitat urbain d'Ancien Régime (hôtel et maison de maître), présente une séparation très caractéristique de l'emploi des matériaux de gros-oeuvre et de mise en oeuvre, de part et d'autre du Thon. Au nord de celui-ci, l'emploi de la pierre calcaire, moellon ou pierre de taille, et dans une moindre mesure de la brique, est quasi-exclusif, alors que le sud de la commune est marquée par la présence du pan de bois et torchis avec essentage de planches ou d'ardoise. Le toit à demi-croupe en ardoise est la règle. Les modes de datation portée se réduisent aux fers d'ancrage ou aux dates gravées sur bas-relief de pierre. La typologie de l'habitat, grange traversante, logis différencié des dépendances ou logis et dépendances sous le même toit, se rencontre dans les autres communes du canton. L'habitat de l'écart dit Les Carrières offre une typologie rare, édifice à corps de bâtiment unique de plan allongé abritant logis et dépendances, qui peut être rapproché de certaines fermes de la commune voisine d'Any-Martin-Rieux. Ce type peut-être comparé à celui de l'habitat vernaculaire des Ardennes voisines.

Aires d'études Thiérache
Adresse Commune : Aubenton

Annexes

  • Références documentaires

    Documents d´archives

    AD Aisne. Série B ; B 201 : Autorisation du Duc de Guise de construire un fort à Ribeauville pour exempter les habitants de monter la garde à Aubenton (1626-1636).

    AD Aisne. Série B ; B 2197 : Enquête contre JF Alliot curé à saint Nicolas sur la dîme (1777).

    AD Aisne. Série B ; B 2483 : Minutes des terriers de la baronnie de Rumigny, de la seigneurie d´Aubenton (1694-1767).

    AD Aisne. Série B ; B 2495 : Minutes de déclaration au terrier d´Aubenton indiquant les droits et les rentes dues à l´abbaye de Bonnefontaine par le Prince de Condé et les habitants d´Aubenton, l´abbaye de Bonnefontaine possédant 1/16 de la dîme de Buirefontaine, de la ferme d´Hurtebise et du moulin, partagé avec le duc de Guise (1612).

    AD Aisne. Série B ; B 2503 : Réception et hommage et fief du Bois Carbonnet (1715), élections des officiers municipaux et de la ferme générale (1715).

    AD Aisne. Série B ; B 2516/2 : Bail par Messire Louis de Lancy Seigneur du Bois Carbonnet du moulin à eau du Bois Carbonnet à Antoine Bordereaux meunier demeurant à Rocquigny-Montreuil (25 février 1735).

    AD Aisne. Série C ; C 425 : Courrier de la Millière autorisant à la vue des plans et devis de Dupéron la mise en adjudication du pont du faubourg St Nicolas (28 mai 1782).

    AD Aisne. Série E ; E 47 : Terrier (13-14 mai 1723).

    AD Aisne. Série E ; E 76/98 : Bail de la ferme d´Aubenton appartenant à de Bourbon Condé, à Nicolas Desjardins, bourgeois demeurant à Aubenton et Marie-Thérèse Lemaire sa femme (28 mai 1782).

    AD Aisne. Série E ; E 76/101 : Bail du moulin banal de la ville d´Aubenton, ses bâtiments et ses dépendances, indivis entre Louis Joseph de Bourbon Condé et la dame Vve de Dourlers demeurant à Laon, à Antoine Mairiaux, meunier demeurant à Aubenton (15 octobre 1782).

    AD Aisne. Série E ; E 343 : Contrat de la ferme de La Folie fait au profit de Henri de Lorraine, Duc de Guise (10 mars 1659).

    AD Aisne. Série E ; E 344 : Consistance du fief du Bois Carbonnet (17 octobre 1661).

    AD Aisne. Série E ; E 363 : Location à Charles Dambraine lieutenant des gruries de Rumigny et Aubenton demeurant à Aubenton de la Cense et métairie de La Folie (description de la maison forte, dépendances et terres) (12 janvier 1685).

    AD Aisne. Série E ; E 370 : Bail à ferme de la métairie et ferme de La Folie (sic) (3 février 1696).

    AD Aisne. Série E ; E 386 : Bail de la ferme de Ribeauville (description du château et de ses bâtiments, dépendances et terres) (23 octobre 1724).

    AD Aisne. Série Q ; Q 889/234 : Vente de la maison abbatiale de Bucilly (25 avril et 1er juin 1791).

    AD Aisne. Série Q ; Q 937/120 : Estimation d´une maison appartenant à Louis Joseph Marie Machelart (description de la maison sise à Aubenton), estimée 45000 livres (5 germinal An II/25 mars 1794).

    AD Aisne. Série Q ; Q 937/121 : Estimation des biens appartenant à Louis Joseph Marie Machelart et Moutozon sa femme [...] petite maison située à Aubenton lieu dit la Rue Francome (3000 livres).

    AD Aisne. Archives communales d'Aubenton : D1. Délibérations du conseil municipal (1837-1860).

    AD Aisne. Archives communales d'Aubenton : D (non encore coté en 1998). Délibérations du conseil municipal (1880-1907).

    AD Aisne. Fonds Piette.

    AD Aisne. Série R ; 10 R 2.

    AD Aisne. Série R ; 11 R. Dommages de guerre 1940, Aubenton.

    AP Fonds de Besmont. Aubenton.

    DRAC Picardie. SRA. Dossiers sur les trouvailles archéologiques faites au 19e siècle et au 20e siècle, les fortifications, les souterrains, les deux églises et le fief du Carbonnet.

    Documents figurés

    Plans de la traverse d´Aubenton à Rozoy à Bellevue. Route n° 3 par Brunehamel et Aubenton (AD Aisne. C 472).

    Plan de la route de Rozoy à Aubenton (AD Aisne. C 471).

    Plan Général des Terres et Prez Dependans de la chastellenie d´Hirson, Terre d´Aubenton et chastellenie de Martigny, Membres du Duché de Guise, Appartenans A Leurs Altesses Serenissimes, Dressé par les soins de Monsieur ME Michel Joseph de Lettres, Bailly général dudit Duché en 1722 et 1723 : par Antoine Lanoise et François Huget Arpenteurs Royaux jurés, résidens au Bourg de Signy et Lesquielle (AN Paris N I ; Aisne 1).

    Atlas Trudaine, Généralité de Soissons (AN F 14 8503).

    Plan de la ville d´Aubenton. Généralité de Guise et Vervins (AN F 14 10158/2/E).

    Topographie de la France/T. 1 : Aisne de A à Bou, dessins, relevés, cartes et plans (AN Va 2)

    Coupe sur transept de l´église Notre Dame, par les architectes rémois Begue et Kalas, dessin daté de 1894 et approuvé en 1897 (Archives communales d´Aubenton ; non classées et cotées).

    [Aubenton]. Dessins, relevés et plans par Amédée Piette (AD Aisne ; 8 Fi).

    Bibliographie

    Attaque d´Aubenton par le comte de Hainaut, La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t. II, 1865, p 12-13.

    BERCET, Edouard. Notices sur les communes du canton d´Aubenton, s. l., 1888 (AD Aisne ; 8 1590).

    BRAYER, J. B. L. Statistique du département de l'Aisne. [Impr. de Melleville], 1824.

    CHOFFAUX, Notice historique sur Aubenton, Laon, 1834.

    CLUB CARTOPHILE FOURMIES-THIERACHE. La Thiérache entre Helpes et Ton. Joué-lès-Tours, Alan Sutton, 1998.

    DAUSSE, Pierre. Picardie, la recherche des sites fortifiés de la Thiérache, Dossiers de l´archéologie, n° 22, mai-juin 1977, p 130-139.

    DUBOIS, Jean-Jacques. Les haies forestières de l´Avesnois-Thiérache : un exemple de forêt-frontière, Hommes et terres du Nord, n° 4, 1983, p 6-15.

    DUMAS G. Histoire des cantons de l´Aisne : Aubenton, Laon, 1975.

    Ecorcheurs dans le Rethelois, à Guise, au Quesnoy, à Aubenton ». La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t II, 1865, p 6-7.

    FAUCHART G. Notes historiques sur le canton d´Aubenton.

    LEDOUBLE, Abbé Joseph. Etat religieux ancien et moderne des pays qui forment aujourd´hui le diocèse de Soissons, Saint Quentin/Soissons, 1880.

    LE LONG, Dom Nicolas. Histoire ecclésiastique et civile du diocèse de Laon..., Châlons : Seneuze, 1783.

    MALZY, Jean-Claude. Les Noms de lieux du département de l´Aisne, Paris : Société française d´onomastique, 1999-2000.

    MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l´Aisne, Laon-Paris, 1865, 2 vol. (rééd. Bruxelles : Culture et Civilisation, 1979).

    Notice historique sur la fortification de Maubert-Fontaine, au lieu et place d´Aubenton, La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t II, 1850, p 178.

    PENANT, Auguste. Les forteresses, châteaux et maisons seigneuriales de la Thiérache, La Thiérache, Bulletin de la Société archéologique de Vervins, t. X, 1884-1885.

    PIETTE, Amédée. Statistiques du contrôle de Vervins, s.l. 1830 (cote aux A.D. de l´Aisne : J 1044).

    PIETTE, Amédée. Notice sur l´abbaye de Bucilly, Vervins, 1850.

    PIRE, Alphonse. Histoire d´Aubenton, Chauny : Impr. A. Baticle, 1958.

    PIRE, Alphonse. Les souterrains d´Aubenton, Mémoires des sociétés savantes de l´Aisne, t 1, 1955

    QUEGUINIER, Jean. Les abbayes de Thiérache, Mémoires de la Fédération des sociétés savantes de l´Aisne, t II, 1955, p 80-103.

    La Reconstitution des régions dévastées. T VI : l´Aisne, 1918-1922, n° spécial du Monde Illustré, 21 janvier 1922.

    REJALOT Th. Journal du père François Humbert, abbé de Bucilly, An. Praem., t 7, 1931, p 143-171 et p 248-249.

    SCHLIENGER, Alain. Jean Mermoz, Aubenton/Hirson : Impr. SR, 1986.

    SCHLIENGER, Alain. Quand l´histoire passe par Aubenton...et s´y arrête..., Cahors : Impr. Tardy-Quercy, 1990.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe - Demetz Bernadette - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.