Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le canton d'Aubenton : le territoire de la commune de Mont-Saint-Jean

Dossier IA02000715 réalisé en 1997

Fiche

Œuvres contenues

Le territoire de Mont-Saint-Jean, qui s´étend, à l´est de la Haye d´Aubenton, sur une superficie de 3,97 km2, est la plus petite commune du canton. Il présentait, en 1999, une densité de 19,24 hab./km2, inférieure à la moyenne du canton. Le territoire, qui appartenait à l´abbaye Saint-Jean de Laon, est desservi par un réseau de voies secondaires.

Le village de Mont-Saint-Jean se situe à 7 km d´Aubenton, ce qui représente un trajet à pied d´environ 1 h 30 mn, et à seulement 3,2 km de Brunehamel (hors étude). Il est également séparé de Logny et Iviers par une distance de 5 km (soit un trajet à pied d´environ 1 h 20 mn).

La population, qui s´élevait à 389 habitants en 1800, a progressé de 20% durant la 1ère moitié du 19e siècle pour atteindre son maximum (469 habitants) dès 1846, comme Coingt et Beaumé, et son seuil le plus bas (76 habitants) en 1999 (date du dernier recensement).

Implantation du bâti

L´habitat est regroupé dans le village, implanté sur un site de plateau, qui comptait 96 maisons en 1881. On observe un développement du bâti, en rue, le long des voies traversant le village jusqu'à des embranchements, vers Brunehamel au sud, et vers l´ancien moulin, au nord, jusqu´à la côte Grise, témoin des anciens axes de circulation qui reliaient le village à Logny-lès-Aubenton.

Le village présente une trame simple où l'église, en position centrale, occupe une parcelle îlot.

Activités artisanales

La monographie communale rédigée vers 1880 signale l´absence d´industrie mais des métiers liés au bois (bûcherons, scieurs de long et sabotiers).

Les toponymes conservent la mémoire de fours à chaux, d´une verrerie et d´un moulin.

Un four de briqueterie du 16e est signalé sur la carte archéologique du service régional de l´archéologie (DRAC Picardie).

Habitat

Les maisons et les fermes recensées à Mont-Saint-Jean

Datation

La commune ne semble pas conserver d'habitat antérieur au 19e siècle, même si certaines élévations de logis pourraient dater du 18e siècle. L'habitat en pan de bois et torchis date majoritairement de la 1ère moitié du 19e siècle. Vers le milieu du 19e siècle, une série de logis de fermes ont été construits ou reconstruits en appareil mixte de brique et pierre de taille qui utilise une modénature architecturale reprenant un vocabulaire néo-classique. L'une des fermes possède une grange portant sur l'essentage d'ardoise de sa demi-croupe la date 1864 en ardoise colorée. Ce mode de datation est ici très tardif, si on le compare aux autres exemples repérés dans le canton (Jeantes, Martigny et Iviers) et qui datent de la fin du 1er quart et du début du 2e quart du 19e siècle. De nombreuses fermes ont été construites vers la fin du 19e siècle ou le début du 20e siècle, la brique remplaçant alors le pan de bois et torchis. L'habitat en pan de bois et torchis est aujourd'hui très menacé.

Description

L'habitat en pan de bois et torchis comporte majoritairement un enduit et un essentage de planches, la demi-croupe du toit est généralement dotée d'un essentage de planches et d'ardoise. Peu de fermes ont conservé leur couverture primitive en ardoise, remplacée par de l'ardoise synthétique voire de la tôle ondulée. Les logis du milieu du 19e siècle présentent un décor sculpté en pierre de taille calcaire issu du répertoire architectural néo-classique. De nombreuses fermes comportent un logis différencié des dépendances.

Aires d'études Thiérache
Adresse Commune : Mont-Saint-Jean

Annexes

  • Références documentaires

    Documents d´archives

    AD Aisne. Série H ; H 82 : Ensemble de baux (1616-1783).

    AD Aisne. Série Q ; Q 111/1986 : Vente du presbytère avec bâtiment, cour, jardin (17 mai 1797).

    AD Aisne. Archives Communales de Mont-Saint-Jean : D1. Délibérations du conseil municipal (1864-1902).

    AD Aisne. Série R ; 10 R 48. Dommages de guerre 1914-1918.

    AD Aisne. Série R ; 11 R. Dommages de guerre 1940.

    AD Aisne. Fonds Piette. Mont Saint Jean.

    Documents figurés

    Plan de la route de Rozoy à Aubenton (AD Aisne. C 471).

    Bibliographie

    BERCET, Edouard. Notices sur les communes du canton d´Aubenton, s. l., 1888 (AD Aisne ; 8 1590).

    FAUCHART G. Notes historiques sur le canton d´Aubenton.

    MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l´Aisne. Laon-Paris, 1865, 2 vol. (rééd. Bruxelles : Culture et Civilisation, 1979).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe - Demetz Bernadette - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.