Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le canton de Braine : le territoire de la commune d'Augy

Dossier IA02002092 réalisé en 2002

Fiche

Œuvres contenues

Voir

  • Le canton de Braine - dossier de présentation

La commune d´Augy, d'une superficie de 26 hectares, compte 70 habitants au dernier recensement INSEE (2004) ; ce chiffre est en légère baisse par rapport à 1962 (74).

Traversé par la RN 31, dite route de Paris à Reims, le territoire communal est délimité au nord par la rivière de la Vesle, qui forme une limite naturelle sans doute ancienne, et au sud par le versant du plateau Tardenois.

Le village, situé au pied du plateau, à une faible distance de la route nationale, constitue la seule agglomération de la commune. Il est desservi par une rue principale, dite Grande-Rue, et par une voie parallèle large de 16,50 m, dite rue du Château, aboutissant à la route nationale. Il compte actuellement 42 maisons, dont 25 antérieures à 1915 et 12 construites entre les deux guerres (INSEE).

De nombreuses sentes desservent le village et les terres agricoles qui l'entourent.

Le territoire appartenait à l'origine au domaine royal avant d'être donné en 877 à l'abbaye d'Hasnon (Nord) par Charles le Chauve, dont la fille était l´abbesse. Il semble être passé par la suite à l'abbaye Saint-Médard de Soissons, qui le donne en fief à des seigneurs laïques. La seigneurie formait une vicomté vassale de la seigneurie de Fère-en-Tardenois, avant d'être réunie au comté de Braine en 1757, comme partie de la châtellenie et baronnie de Pont-Arcy.

La présence d'une avenue, ouverte dans l'axe du vallon, sans doute au milieu du 18e siècle, constitue le seul vestige du château, mentionné en 1775, au sud-ouest du village. La position du château et celle de l´église suggèrent la présence d´un manoir plus ancien à un autre emplacement, difficilement restituable.

Touché par les combats qui ont marqué la bataille de la Vesle à la fin de l'été 1918, le village a été reconstruit sous l'égide de la coopérative communale de Reconstruction (active du 2 juin 1919 au 21 décembre 1933), par les entrepreneurs Zamaroni et Renand, sous la direction des architectes Pérat et Flamand.

Aires d'étudesVal de l'Aisne
AdresseCommune : Augy

Annexes

  • Repérage des maisons et des fermes

    L´enquête de 2002 a permis de repérer 30 maisons et 2 fermes, qui se répartissent en trois classes chronologiques :

    18e siècle : 1 maison (étudiée) ;

    19e siècle : 13 (maison et ferme étudiées), dont 8 reconstruites après la première guerre mondiale ;

    1920-1930 : 17 (16 maisons et 1 ferme).

    Toutes les maisons et les fermes sont construites en calcaire, 25% d´entre elles comportant un enduit (dont une maison du 19e siècle). Elles sont couvertes d´ardoises et de tuiles (6/32).

    Les logis, principalement en rez-de-chaussée surélevé sur sous-sol (20/32), comptent exceptionnellement un étage carré (2). Dans certains cas, l´accès s´effectue depuis un escalier extérieur (6).

    A l´exception de quelques maisons sans espace libre, on peut signaler la présence d´une cour, le plus souvent fermée (75%), d´une remise ou d´une resserre, parfois d´une étable (25%), enfin l´absence de grange.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.