Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le canton de Braine : le territoire de la commune de Bazoches-sur-Vesles

Dossier IA02002093 réalisé en 1998

Fiche

Œuvres contenues

Voir

  • Le canton de Braine - dossier de présentation
Aires d'étudesCommunauté de communes du Val de l'Aisne
AdresseCommune : Bazoches-sur-Vesles

Le village de Bazoches serait né autour des greniers publics établis à l'époque romaine. Une villa romaine, ornée d'un revêtement de sol en mosaïque, a été mise au jour en 1859, à la faveur des travaux de terrassement sur le tracé de la voie ferrée. Les saints confesseurs Rufin et Valère y auraient été martyrisés vers 296 par Rictiovère ; une basilique, formant plus tard une collégiale intégrée au château seigneurial, aurait été fondée dès le 4e siècle sur leur sépulture présumée. Après avoir appartenu au domaine royal, puis aux archevêques de Reims, la terre de Bazoches aurait été donnée aux évêques de Soissons dont l'un d'eux, saint Loup, fonde vers 535 un chapitre de soixante-douze clercs auxquels furent confiées par la suite les reliques des deux martyrs. Le chapitre est supprimé en 1661. Le village est doté d'une charte communale dès le début du 13e siècle. Une maladrerie est fondée sur la route de Mont-Notre-Dame, qui est aliénée au 17e siècle et dont les biens sont cédés à l'hôtel-Dieu de Soissons en 1696. Les évêques de Soissons sont représentés par des avoués laïques, chevaliers qui prennent peu à peu le titre de seigneur de Bazoches. Ainsi la puissante maison de Châtillon, dont l'un des membres Nicolas de Châtillon, baron de Bazoches, fait construire le château au début du 13e siècle, dont la basse-cour englobait une grande partie de la surface de l'actuel village. Au 16e siècle, la famille de Boussu, qui tient également les seigneuries de Longueval et de Vauxcéré, porte le titre de baron de Bazoches. La commune devient en 1790 le chef-lieu d'un canton du district de Soissons, formé de dix-huit communes, qui est réuni en 1800 à celui de Braine. L'arrivée de la ligne de chemin de fer de Soissons à Reims en 1862, puis de la ligne de Meaux à Fismes en 1867 donne à la gare de Bazoches une importance locale et au bourg une certaine animation. Particulièrement éprouvé par les combats de la bataille de la Vesle à la fin de l'été 1918, le village a fait l'objet d'un intéressant plan de reconstruction sous l'égide de la coopérative communale de reconstruction (active du 15 juin 1919 au 30 mars 1931), dont les architectes sont Maigret et Prat, et l'entrepreneur, Aubry.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric