Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le canton de Noyon : le territoire de la commune de Caisnes

Dossier IA60000322 réalisé en 1986

Fiche

Œuvres contenues

Le territoire de Caisnes s'étend, au sud du canton, sur une superficie de 6,19 km2 et présente une densité de 68 hab. au km2. Il est structuré par un réseau de voies secondaires.

Le village de Caisnes, tout proche de Bellefontaine, se situe à 10 km de Noyon, ce qui représente un trajet à pied d'environ 2h.

Caisnes était une des communes les plus peuplées du canton. La population, qui s´élevait à 575 habitants en 1793, a atteint son maximum (846 habitants) en 1846 et son seuil le plus bas (145 habitants) en 1936. La commune compte actuellement 424 habitants.

Selon Brière (1900), la seigneurie de Caisne passe à la famille de Brouilly, au 16e siècle, puis aux Pommery qui la conservent jusqu'à la Révolution. Brière signale que l'hypothèse de Peigné-Delacourt (1898), suivant laquelle le village de Caisnes trouve son origine dans une villa mérovingienne, connue au 9e siècle sous le nom de Casnum, n'est confirmée par aucune trace.

Sous l'Ancien Régime, la seigneurie de Caisnes relevait de celle voisine de Cuts et la cure de l'abbé de Pierrefonds, puis à partir de 1728 de l'évêque de Soissons.

Dans le village cerné par la forêt, les activités économiques ne se limitaient pas à l'agriculture. Au 19e siècle, bien des habitants de Caisnes étaient bûcherons, carriers ou tisserands.

Implantation du bâti

L'habitat est regroupé dans le village et dans trois hameaux : Laigle, Hédin, le Paradis.

Edicules et équipements

D'après la monographie communale, une école mixte existait depuis 1649.

Artisanat et industrie

Deux moulins sont représentés sur la carte de Cassini et sur le cadastre de 1831, sur le rû de Bellefontaine.

La monographie communale signale la présence de carrières dans lesquelles se pratiquait autrefois l´extraction de roche tendre pour les constructions des maisons et, avant 1870, de quatre moulins à farine alimentés par le ru de Bellefontaine, dont un seul est encore en activité en 1896. Ces moulins sont également cités par Graves (1851).

La statistique industrielle de 1850 signale l'existence du tissage (calicot et coton) P. N. Casse, peut-être domestique, qui emploie 120 salariés.

Le recensement de population de 1851 (6Mp139) signale une fabrique de tissu employant 331 employés, dont 219 femmes.

Plusieurs établissements industriels sont connus ou documentés par les sources conservées aux archives départementales (séries M et S).

Un four à plâtre est installé en 1846 par François Demoutier (série M).

Une usine de produits chimiques ou usine à gaz est mentionnée en 1925 sous la raison sociale Robert Boulnois (production d´acétylène).

Le moulin neuf, peut-être ancien tordoir à huile, est mentionné en 1779, sur le ru de Bellefontaine. Produisant 3 900 HL de farine en 1851, il est toujours en activité en 1893.

Le moulin du Relai, peut-être ancien tordoir à huile puis moulin à farine, est mentionné en 1771, sur le ru de Bellefontaine. Employant 2 salariés en 1851, il est toujours en activité en 1893.

Le moulin de la Prée, mentionné en 1795, sur le ru de Bellefontaine, employant 2 salariés en 1851, est exploité en 1866, par Cléroy. En 1893, la force hydraulique ne sert que par intermittence (battage et activités agricoles).

Le moulin de la Ville, mentionné en 1665, sur le ru de Bellefontaine, est exploité en 1747 par le meunier Claude Hayez. Il appartient en 1833, à Dermigny. Employant 2 salariés en 1851, il est toujours en activité en 1893.

Habitat

75 bâti INSEE ; 33 repérés ; 4 étudiés. Voir cartes et graphiques.

Chronogramme relevé sur les édifices repérés : 1826.

La commune compte 230 maisons en 1851 (recensement de population). La monographie communale renseigne sur le nombre de maisons au 19e siècle (graphique), le plus souvent construites en pierre extraites localement.

Aires d'étudesSources et Vallées
AdresseCommune : Caisnes

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Oise. Série M.

    Caisnes (1846-1892).
  • AD Oise. Série S ; 7 S. Cours d´eau et usines.

    Caisnes (1834-1907).
Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Caisnes, dessin, par Battin géomètre, 1831 (DGI).

  • Caisnes. Section A du village, dessin, par Battin géomètre, 1831 (DGI).

  • Caisnes. Section C de l'Aigle, dessin, par Battin fils géomètre, 1831 (DGI).

Bibliographie
  • BRIERE, F. Excursion du comité archéologique du 20 septembre 1898. Comité archéol. hist. Noyon : comptes-rendus et mémoires lus aux séances, 1900.

    tome XVI, p. 31-32.
  • GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Noyon. In Annuaire de l'Oise. Beauvais, 1851.

  • INVENTAIRE GENERAL. Canton de Noyon. Oise. Réd. Michel Hérold, Alain Nafilyan. Phot. Fabrice Charrondière, Jean-Michel Perrin. Amiens : AGIR PIC, 1986. (Images du Patrimoine ; 25).

    p. 12.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Hérold Michel - Nafilyan Alain