Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le canton de Noyon : le territoire de la commune de Genvry

Dossier IA60000324 réalisé en 1986

Fiche

Œuvres contenues

Le territoire de Genvry s'étend sur une superficie de 5,14 km2 et présente une densité de 88 hab./km2. Il est structuré par un réseau de voies secondaires.

Le village de Genvry se situe à 4 km de Noyon.

Genvry était une des communes les moins peuplées du canton. La population, qui s'élevait à 213 habitants en 1793, a atteint son maximum (708 habitants) en 2006, date du dernier recensement, et son seuil le plus bas (113 habitants) en 1921. C'est l'une des plus fortes croissances démographiques observées dans le canton avec Appilly.

Graves (1851) mentionne un important château entouré de douves, détruit (en 1815 ?).

Genvry était au Moyen Age une seigneurie dans la mouvance de celle de Ham. Citée en 1060 (Galfrinium), elle possédait un château entouré de douves, encore debout en 1780. Ce château fut remplacé par une grande demeure au 19e siècle, construite en brique et pierre, aujourd'hui détruite. Genvry possédait aussi une maladrerie à l'époque médiévale. L'église Saint-Clément, donnée à l'abbaye Saint-Eloi de Noyon par l'évêque Simon de Vermandois en 1147, formait une paroisse unique au 19e siècle avec le village voisin de Crisolles.

Implantation du bâti

L'habitat est regroupé dans le village, dans le hameau de Sénicourt ; on observe également une implantation isolée à Hardeville.

Avant les destructions de 1918, le village avait déjà été ruiné en 1815 par les troupes prussiennes du général Blücher. Aujourd'hui, Genvry offre l'aspect d'un village reconstruit après la Grande Guerre, où la brique domine.

Édicules et équipements

Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que deux ponts sont construits en 1832 par Albert Trousselle, maçon à Tarlefesse (Noyon), un pont sur le rû de Crisolle, au Tiercy, est construit en 1857 par Trousselle, maçon à Beaurains-lès-Noyon.

En 1865, la commune fait l'acquisition d'une pompe à incendie et fait construire un bâtiment destiné à l'abriter, par Amédée Delachaussée, plâtrier à Genvry.

En 1875, un lavoir public est construit au Petit-Marais par Charles Fourrier.

Le monument aux morts en pierre de Saint-Euville est réalisé par Briquet, fabricant de monuments funèbres à Noyon, suivant un modèle (pyramide) approuvé par la préfecture.

Artisanat et industrie

Graves (1851) signale un moulin à eau, représenté sur la carte de Cassini.

Les sources conservées aux archives départementales (séries M et S) renseignent sur le moulin à farine établi sur la Verse, moulin dépendant anciennement de la seigneurie de Festoy, et exploité par le sieur Hadengue. En 1824, la roue (0,40 de largeur sur 4,80 de diamètre) est remplacée par une roue à godets (1,66 m de largeur sur 4,90 de diamètre) et on construit un déversoir. Une trop grande élévation du déversoir des usines sur la Verse est signalée en 1832. La reconstruction du déversoir et des vannes est demandée en 1839. Le moulin dispose également d'une pompe à feu, installée en 1825, de 3 paires de meules et d'un monte charge, en 1851.

Réglementé en 1862, le moulin appartient ensuite au sieur Sézaille, en 1867, qui le fait réparer (reconstruction vannage).

Habitat

63 bâti INSEE ; 4 repérés ; 1 étudié. Voir cartes et graphiques.

Aires d'étudesSources et Vallées
AdresseCommune : Genvry

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Oise. Série M.

    Genvry (1846).
  • AD Oise. Série O. Administration communale.

    GENVRY.
  • AD Oise. Série S ; 7 S. Cours d´eau et usines.

    Genvry (1825-1906).
Documents figurés
  • Genvry. Tableau d'assemblage année 1831. Partie comprise dans le remembrement exécuté en 1924 (application de la loi du 4 mars 1919) , dessin (DGI).

  • Genvry. Section B, dite du Bois de Genvry [1831-1924], dessin (DGI).

  • 18. Environs de Noyon (Oise). Genvry (Oise). Le château, carte postale, avant 1914 (coll. part.).

Bibliographie
  • DUFOUR, M. Notice historique sur Genvry. Soc. archéol. hist. scien. Noyon : comptes-rendus et mémoires, tome VI, 1882.

    p. 85-101.
  • INVENTAIRE GENERAL. Canton de Noyon. Oise. Réd. Michel Hérold, Alain Nafilyan. Phot. Fabrice Charrondière, Jean-Michel Perrin. Amiens : AGIR PIC, 1986. (Images du Patrimoine ; 25).

    p. 18.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Hérold Michel - Nafilyan Alain