Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le canton de Villers-Bocage : le territoire de la commune de Vadencourt

Dossier IA80000288 réalisé en 1999

Fiche

Aires d'études Villers-Bocage
Adresse Commune : Vadencourt

Vadencourt a toujours été un très petit village (31 habitants en 1724, 48 en 1772), mais d'implantation ancienne, puisque son nom est mentionné depuis le début du 12e siècle (Wadencurt, 1133). Siège d'une seigneurie depuis le Moyen Age (le premier seigneur connu est Baudouin, chevalier, en 1245), Vadencourt conserve toujours un château reconstruit pour l'essentiel au 18e siècle, mais dont le plan conserve le souvenir de quatre tours rondes aux angles de l'édifice. Le châtelain, principal propriétaire du terroir, a modelé la physionomie du village : l'église est construite non loin du château, plusieurs fermes de Vadencourt, ainsi que le moulin sur l'Hallue, dépendaient du châtelain, et même la place publique fut reconnue comme une propriété du baron de La Grange à la suite d'un procès (1825). Les conflits qui opposèrent le baron à certains habitants durant la première moitié du 19e siècle permettent de mesurer le poids que conservait alors le châtelain sur la vie et le développement du village : il participait à l'entretien de la mare, du pont, des chemins, du mobilier de l'église, mais imposait sa loi aux ouvriers agricoles (sur 33 famille composant le village en 1828, une trentaine était employée par le fermier du château pour les moissons).

Vadencourt compte parmi les plus petites communes de l'aire d'étude (93 habitants en 1990). Si plusieurs habitations ont été construites durant tout le 19e siècle le long de la route départementale d'Amiens à Arras, le noyau ancien du village, lui, se situe en contrebas de cette voie, près des sources de l'Hallue. C'est là que s'élève le château, dont les propriétés (parc, vivier, plans fruitiers, moulin...) occupaient toute la partie sud du terroir. Aujourd'hui encore, le village est enserré entre la route d'Amiens et le domaine du château. L'espace triangulaire entre le château et l'église est l'ancienne place publique où l'on dansait le dimanche, tandis que les bestiaux y paissaient la semaine.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Förstel Judith - Platerier Sandrine