Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le hameau d'Uzenneville

Dossier IA80009882 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées pont, moulin
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Conty
Adresse Commune : Frémontiers
Lieu-dit : Uzenneville

Le hameau d'Uzenneville, visible sur la carte de Cassini, s'est développé le long d'un axe nord-sud, lié à un point de franchissement de la rivière, à l'extrémité du marais de Famechon. Cette voie menait au nord, vers l'ancien château du seigneur de Frémontiers, situé sur le mont Pertoy, et à Mennevillers. En 1798, "Le citoyen Hauquez devant supprimer un gué [...] qui permettait aux habitants du hameau d'accéder au marais communal dut, aux termes de l'arrêté sus-visé, assumer la charge de faire construire et d'entretenir un pont de bois de 12 pieds d'ouverture sur la rivière en une seule travée de 10 pieds de large d'une tête à l'autre". Ce pont reste à la charge du propriétaire du moulin d'Uzenneville, jusqu'en 1939. L'augmentation du trafic routier résultant de l'ouverture du chemin de la Montagne en 1879, rendra nécessaire la reconstruction du pont, en 1884 et en 1939. Au début du 19e siècle, le hameau compte 19 unités de propriété. Bénéficiant de la croissance des années 1830, il compte 27 maisons et 107 habitants en 1846, son déclin commence au milieu du 19e siècle, il ne compte plus que 22 maisons en 1906. Si le cimetière est implanté entre le hameau et le village, en 1910, les habitants d'Uzenneville expriment leur mécontentement sur le choix de l'emplacement de la nouvelle école et mairie. L'ancien moulin d'Uzenneville est l'un des trois moulins en activité à Frémontiers, en 1836. Il est représenté sur le plan cadastral de 1825, au sud du hameau. Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que sa construction est autorisée le 7 ventôse an 6 (25 février 1798). Le citoyen Joseph Hauquez fait construire un moulin à l'usage de scier les planches, à l'emplacement d'un ancien moulin à usage de battre huile. Entre 1836 et 1852, il appartient à François Lequillon. Il est ensuite exploité par Constant Blin, qui se déclare maçon, fermier et meunier, puis, en 1872, par Stanislas Pecquery. Le moulin cesse son activité en 1888, date de la déclaration de faillite de Jules Pecquery fils et de sa femme (archives commerciales de la France, 12/1/1889). Une fabrique de bois de brosse est attestée dans le hameau, en 1906, elle est exploitée par Eugène Dupuis, qui emploie trois brossiers et deux ouvrières brossière, d'Uzenneville.

Période(s) Principale : Moyen Age, 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle
Typologies village-rue

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 6 M 352. Frémontiers. Recensement de la population.

    (1836-1906).
  • AD Somme. Série O ; 99 O 1842. Frémontiers. Administration communale.

  • AD Somme. Série L ; L 125. Délibérations et arrêtés de l'administration du département. 5e bureau. Travaux publics (an III-an IV).

Bibliographie
  • Archives commerciales de la France, 12 janvier 1889.

    p. 46
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.