Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les usines textiles et de confection du bassin creillois

Dossier IA60001708 réalisé en 2007

Les ateliers de confection sont implantés principalement à Montataire le long de la rue Louis-Blanc, de la rue Abel-Lancelot, dans l'impasse Chevallier ainsi qu´au bord du Thérain. Apparus à la veille de la Première Guerre mondiale (1913, Lazeure, rue Louis-Blanc), ces ateliers emploient une main d'oeuvre essentiellement féminine (environ 100 personnes par atelier). Mais c'est surtout l'usine des 100 000 chemises fondée en 1871 et située à Creil rue Jean-Jaurès qui centralise l'ensemble de la main d'oeuvre de ce secteur.

Tous ces ateliers présentent globalement les mêmes caractéristiques architecturales : construction en brique et couverture en sheds (toit asymétrique à deux pans inégaux). Ce type de couvrement présente plusieurs avantages : l'atténuation de la lumière directe au profit d'une lumière plus diffuse qui évite de dessécher ou de décolorer les textiles, la réduction de l'éclairage artificiel, la modification de l'espace usinier (pas de regard vers l´extérieur) et le dégagement d'un espace au sol pour les machines.

Aires d'études Grand Creillois
Dénominations moulin à foulon, filature
Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérés 8
étudiés 7
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Oise (c) Département de l'Oise ; (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise - Lorieux Clarisse