Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Livre manuscrit : L'Authentique ou Livre de la passion de saint Quentin, dit manuscrit du chanoine Raimbert

Dossier IM02004566 réalisé en 2001

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Voir

Dénominations manuscrit
Titres Authentique ou Livre de la passion de saint Quentin, dit manuscrit du chanoine Raimbert (L')
Appellations livre manuscrit
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Adresse : Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin
Lieu de dépôt Commune : Picardie,02,Saint-Quentin,bibliothèque municipale Guy-de-Maupassant

Ce manuscrit est à ranger dans la typologie du libellus, ouvrage contenant un récit de la vie du saint, ainsi que les écrits qui se rapportent à la réputation posthume et au culte de ce saint. Outre la vie de saint Quentin, l'ouvrage rassemble plusieurs sermons, une notice sur le découverte du corps de saint Quentin par Eusébie et deux livres de miracles attribués à l'intervention du martyr. Le nom de l'auteur de la vie de saint Quentin, ou plutôt du personnage qui a réuni les composantes de l'ouvrage, n'est pas mentionné dans le texte. Mais il s'agit peut-être du religieux représenté à mi-corps et nommé Raimbertus (Raimbert) ou de celui montré en train d'offrir l'ouvrage à saint Quentin. Les commentateurs du manuscrit ne s'accordent pas sur l'identité de ce personnage et sur ses dates de vie. Certains voient en lui un chanoine du début du 12e siècle, d'autres un personnage ayant vécu à la fin du 9e siècle. Pour d'autres encore, la présence de l'auréole qui lui est attribuée sur la première illustration, signifie qu'il n'est plus de ce monde au moment de la réalisation du manuscrit et qu'il pourrait être le commanditaire de l'oeuvre ou bien l'auteur d'un prototype. Quoi qu'il en soit, stylistiquement, le manuscrit de la vie de saint Quentin est daté de la fin du 11e siècle ou du début du 12e siècle. L'ouvrage reçoit une nouvelle couverture au 16e siècle. Trois folios semblent avoir été rajoutés en tête au 17e siècle, puisque figure sur le premier de ces feuillets un texte latin signé Gobert et daté de 1687. La dernière page de la vie du saint disparaît au début du 19e siècle, suivie peu après par la scène reproduisant l'immersion du corps. Ces enluminures ont été remplacées par des copies, réalisées à partir de calques dessinés avant la disparition des originaux. Ce dossier n'est accompagné d'aucune illustration. Mais les miniatures ont fait l'objet d'une numérisation et sont consultables sur la base "Enluminures" de la direction du Livre et de la Lecture (ministère de la Culture). Accès Internet : http://www.culture.gouv.fr/documentation/enlumine/fr/BM/saint-quentin_001-01.htm.

Période(s) Principale : limite 11e siècle 12e siècle, 16e siècle, 4e quart 17e siècle
Dates 1687
Auteur(s) Auteur : Raimbert, auteur, (?)

Le manuscrit est un petit volume in-quarto. Il comprend 92 folios de parchemin, répartis en 14 cahiers. Les pages 4 à 50, consacrées à la passion de saint Quentin, sont les seules à être enluminées. Le récit de la passion du saint contient quelques initiales et 24 enluminures, réalisées à la gouache de couleur pâle (principalement : bleu clair, rose, lilas et vert-olive) et rehaussées d'or et d'argent pour quelques détails. Les textes qui font suite à ce récit comportent uniquement des initiales décorées. La reliure est en cuir, probablement en cuir de veau, sur des ais de carton. Elle comporte des coins de cuivre et, sur le plat, deux boutons de cuivre destinés à recevoir des fermoirs.

Catégories peinture, reliure
Structures plan, rectangulaire vertical
Matériaux parchemin, support, peint, polychrome, gouache, doré, argenté, encre
cuir de veau, (?)
cuivre, garniture
Précision dimensions

H = 28,5 ; la = 17. Dimensions approximatives du manuscrit. La couverture mesure 32 cm de hauteur et 20 cm de largeur.

Iconographies cycle narratif, prédication, martyre, saint Quentin
figure, religieux, en buste, encrier, plume
scène, don, saint Quentin, arcade, religieux, livre manuscrit
scènes, départ, prison, interrogatoire, flagellation, délivrance, ange, prédication, baptême, supplice, râteau, torche, broche, clous, décollation, rivière, cadavre, saint Quentin
ornementation, tête, ornement à forme végétale, ornement à forme géométrique, à entrelacs, à enroulements, être fantastique
Précision représentations

Le début de l'avant-propos est orné d'une représentation en buste d'un religieux tonsuré nommé Raimbert, qui tient à la main une plume et un encrier. La page qui précède le commencement du récit montre, sous une arcade un clerc (peut-être le même Raimbert ?) remettant avec respect le manuscrit à saint Quentin, assis et de face. Les enluminures suivantes détaillent les principales étapes de l'apostolat et du martyre du saint. Saint Quentin quitte Rome avec des compagnons pour aller prêcher dans les Gaules. A Amiens, il est interrogé par le préfet Rictiovare, puis jeté en prison. Saint Quentin est interrogé par Rictiovare. Saint Quentin est flagellé. Rictiovare ordonne que le saint soit à nouveau conduit en prison. Un ange le délivre de sa prison. Saint Quentin prêche l'Evangile à Amiens. La foule se fait baptiser. Le préfet chasse ceux qui renient les faux dieux. Rictiovare tente de séduire Quentin par des promesses. On disloque les membres du saint, on l'écorche avec des rateaux en fer, on le brûle avec des torches, on lui fait boire une boisson à base de chaux et de vinaigre. Rictiovare le fait mettre aux fers et ordonne qu'il soit conduit à Rome. Une halte est faite à Augusta de Vermandois (future ville de Saint-Quentin) et Rictiovare fait forger des broches et des clous. On enfonce les broches dans les épaules du saint et les clous dans ses doigts. Après avoir prié Dieu, saint Quentin est décapité. Son corps et sa tête sont immergés en secret dans la Somme. Son âme est conduite aux cieux par les anges. L'ornementation repose sur des entrelacs, des enroulements, des feuillages, des motifs géométriques et des têtes de monstres.

Inscriptions & marques inscription concernant le titre, manuscrit, sur l'oeuvre, latin
inscription concernant l'iconographie, manuscrit, sur l'oeuvre, latin
inscription donnant l'identité du modèle, manuscrit, sur l'oeuvre, latin
Précision inscriptions

L'ensemble du texte est en latin. Le sujet de l'ouvrage est inscrit au commencement du prologue et au début du texte. Le sujet de chaque scène est inscrit à la main, à l'encre rouge, à proximité de l'enluminure correspondante. Le personnage représenté en buste en haut de la première page du prologue est nommé par une inscription : Raimbertus (Raimbert). On lui attribue généralement la réalisation du manuscrit.

États conservations manque
oeuvre reconstituée
partie remplacée
Précision état de conservation

Deux folios comportant des enluminures ont disparu, et ont été remplacés au 19e siècle par des folios de parchemin sur lesquels ont été dessinées et peintes les illustrations manquantes. Il s'agit des scènes de l'immersion du corps et de la tête du saint, ainsi que de la montée au Ciel de son âme. La reliure en cuir n'est pas la reliure originale et a donc été remplacée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1913/12/01

Références documentaires

Documents figurés
  • France. Ministère de la Culture et de la Communication. Direction du Livre et de la Lecture. Enluminures [base de données en ligne]. Paris : Ministère de la Culture et de la Communication [référence du 26 mai 2011]. Accès Internet : < URL : http://www.culture.gouv.fr/documentation/enlumine/fr/BM/saint-quentin_001-01.htm >.

Bibliographie
  • BRANNER, Robert. The Saint-Quentin rotulus. Scriptorium. Revue internationale des Etudes relatives aux manuscrits, tome XXI, 1967.

    fascicule 2, p. 252-260
  • CAHN, Walter. Images de la Vie de saint Quentin. Art de l'enluminure, mars-mai 2003, n° 4.

    p. 4-57
  • DREILING, Prof. Dr. Raymund. Die Basilika von St. Quentin. Ihre Geschichte und ihr Charakter. St. Quentin, 1916.

    p. 49
  • FIERVILLE, Charles. L'Evangéliaire de Saint-Quentin (IXe siècle). Bulletin du Comité des travaux historiques et scientifiques. Section d'histoire et de philologie, 1883, n° 1.

    p. 40
  • GOMART, Charles. L'Authentique. Manuscrit du martyre de saint Quentin. Bulletin monumental, 3e série, t. 1, volume 21, 1855.

    p. 422-426
  • GOMART, Charles. L'Authentique, manuscrit du martyre de saint Quentin. Bulletin de la Société académique de Laon, 1855, t. 4.

    p. 109-113
  • HACHET, Jules. La basilique de Saint-Quentin. Son Histoire - Sa Description. Troisième édition. Saint-Quentin : Imprimerie moderne, 1926.

    p. 59
  • HÉMERÉ, Claude. Augusta viromanduorum vindicata et illustrata. Duobus libris. Quibus antiquitates urbis, et ecclesiae Sancti Quintini, viromandensiumque comitum series explicantur. Paris : Jean Bessin, 1643.

    p. 125-126
  • PÉCHEUR, Abbé Louis-Victor. Histoire des bibliothèques du département de l'Aisne, existant à Soissons, Laon et Saint-Quentin. Soissons : Imprimerie A. Michaux, 1883.

    p. 128
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Riboulleau Christiane - Guiochon Xavier-Philippe