Logo ={0} - Retour à l'accueil

Mairie, école

Dossier IA80007332 inclus dans Le village de Noyelles-sur-Mer réalisé en 2005

Fiche

Dénominationsmairie, école
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Ponthieu-Marquenterre - Nouvion
AdresseCommune : Noyelles-sur-Mer
Adresse : rue du
Général-de-Gaulle
Cadastre : 1971 A3 669

Le plan de la maison d'école des garçons établi le 8 août 1878 par l´instituteur Louchart (AD Somme : 99 T 3807/601/1) indique qu'en 1847, la commune de Noyelles fait construire un logement diinstituteur composé d'une cuisine, d'une chambre et de deux cabinets. L´instituteur n´y habitait pas (il était propriétaire d´une maison dans laquelle il résidait). En 1848, ce logement est transformé en classe et salle de mairie. L´instituteur est alors logé par la commune et fait classe dans un vieux local, vendu en 1869.

En 1857, le village possède une école communale fréquentée par les enfants des deux sexes (au nombre de 90). En 1866, cette construction est de nouveau appropriée à l'usage de logement de l'instituteur et augmentée d'une classe, d'une salle de mairie et autres bâtiments accessoires. Ces modifications sont faites sur les plans de l'architecte abbevillois Dingeon. Il semble qu'un nouvel établissement ait été construit en 1869 par Auguste Duval, maître maçon à Flibeaucourt, sur les plans de Dingeon.

L´instituteur, auteur de la monographie communale, indique que Noyelles possède deux écoles en 1899 (une de garçons et une de filles). D'après les plans, le logement de l´instituteur se composait alors d´une chambre à feu, d´une cuisine et de deux cabinets, d´un bûcher dans la basse-cour à côté des autres dépendances. Au début du 20e siècle, l'école des garçons, située place de l'église, était de construction récente (probablement celle étudiée ici). Elle est touchée par les bombardements des 19 et 20 mai 1918, et 10 et 11 août 1918.

En 1951, la commune décide la suppression d'une partie de la place publique et de son accès au nord sur la Route Nationale 40 pour permettre l´agrandissement de la mairie-école. Les archives communales signalent la construction d´une classe supplémentaire pour les garçons en 1953. D´après de Valicourt, vers 1955, le nombre des élèves est en forte augmentation en raison de la surnatalité qui suivit la guerre et de l'allongement de la durée scolaire. Le nombre de classes est augmenté ainsi que celui des maîtres. La fréquentation scolaire atteint son plafond en 1975-1980. Elle diminue ensuite et la suppression d'une classe est envisagée. En 1965, la commune décide la réunion des deux écoles en une classe mixte.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1869, daté par source
Auteur(s)Auteur : Dingeon architecte attribution par source
Auteur : Duval Auguste maître maçon attribution par source

La mairie-école est située le long de la rue principale du village. Le devis indique la composition de la « maçonnerie des fondations en moellons hourdés au mortier de chaux hydraulique et sable aigre. Les élévations sont en maçonnerie en brique graissée hourdée au mortier de chaux hydraulique et sable aigre et briques violette première qualité hourdées au mortier tiercé de chaux hydraulique et sable aigre. La couverture est en ardoise d´Angers, grand modèle sur feuillets en sapin rouge ». La cour d´entrée de la mairie et de l´école des garçons est ouverte sur la rue par une grille ; il ne s'agit pas d'une cour de récréation pour les élèves, trop petite pour cet usage. La construction est composée de deux corps latéraux en saillie et d'une galerie centrale plus basse. Cette dernière est longue de cinq travées ; les ouvertures alternent linteaux cintrés et légèrement arrondis. Elle abritait primitivement le logement de l'instituteur. Le comble à surcroît reçoit le jour par l'intermédiaire de deux lucarnes. Le toit à deux pans observant un léger coyau est couvert en ardoises. Seule cette partie n'a pas reçu d´enduit. Le décor se limite à la corniche à degrés. Les éléments latéraux sont larges de deux travées. Ils ont reçu une couverture à deux pans et croupes. L'aile nord abrite la mairie (originellement destinée à la classe des garçons) et son pendant est aujourd'hui une salle de répétition (primitivement salle de mairie).

Mursbrique
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
croupe
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2901. Biens communaux, avant 1869.

Documents figurés
  • Commune de Noyelles-sur-Mer, projet pour la construction d'une école de garçons, plan, coupe et élévation, encre et lavis sur simili calque, par Dingeon architecte, 1865 (AD Somme : 99 O 2901).

  • Noyelles-sur-Mer, mairie, Rue principale, carte postale en noir et blanc, Edition café restaurant du Nord, début 20e siècle.

Bibliographie
  • VALICOURT, Joseph de. Evolutions de la vie rurale en 85 ans, Noyelles-sur-Mer, 1900-1985. Bulletin de la Société d'Emulation Historique et Littéraire d'Abbeville. 1987, t. 26.

    p. 169-170
  • WARIN. Monographie communale de Noyelles-sur-Mer. 1899 (document manuscrit).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Guérin Inès