Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature, dite Les Chardons d'Ecosse

Dossier IA80001643 inclus dans La station balnéaire du Bois-de-Cise à Ault réalisé en 2002

Fiche

Appellations Les Chardons d'Ecosse
Parties constituantes non étudiées jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Ault
Lieu-dit : Bois-de-Cise
Adresse : 36 route du Vieux-Chêne
Cadastre : 1990 AL 113

Maison dite Les Chardons d'Ecosse construite entre 1900 et 1903 (imposition du cadastre en 1903) pour la veuve de William Johnston, née Mathilde Allard (source : matrices cadastrales) demeurant à Paris. Selon Jean Montborgne, le maître d'oeuvre de cette maison, ainsi que des 'Les Fougères' voisins, serait l'architecte Jules Mesnard et l'entrepreneur Lefèvre. A l'origine, le mur pignon en façade arborait un lambrequin en menuiserie. Le garde-corps du balcon en façade a été modifié (possédait à l'origine un motif de roue). Le bow-window ne donne pas accès au logis depuis l'origine.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Mesnard Jules,
Jules Mesnard

Architecte installé à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par travaux historiques
Personnalité : Johnston William veuve, commanditaire, attribution par source

Habitation établie en milieu de petite parcelle, le long de la voie principale menant à la plage. Edifice d'une travée en façade, avec entrée sur la façade latérale gauche. Le gros-oeuvre est en brique apparente, des bandeaux de briques posées en relief marquent la séparation des niveaux. La travée en façade est mise en valeur par un bow-window surmonté d'un balcon. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans et pignon découvert en façade.

Murs brique
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Techniques céramique
Précision représentations

Les carreaux bleus en céramique, portant appellation, sont fréquents sur cette portion de littoral. Quelques briques émaillées de couleur turquoise agrémentent les encadrements des baies. Le mur-pignon en façade est décoré d'une alternance d'assises de briques de couleur ocre et rouge.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 39/9 et 3 P 39/10. Ault, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 92
Documents figurés
  • Plage du Bois-de-Cise, carrefour St-Georges, carte postale, [s.n.], 1er quart 20e siècle (coll. part.).

Bibliographie
  • MINARD, Alain. La Plage du Bois-de-Cise. Ault : Aquadec, 2004.

    p. 14
  • MONBORGNE, Jean. Il était une fois, le Bois de Cise, perle de la Côte picarde. Luneray : Editions Bertout, 1994.

    pp. 104-105
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.