Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature, dite Les Charmettes

Dossier IA80001866 inclus dans Le lotissement et la station balnéaire d'Onival réalisé en 2002

Fiche

Appellations Les Charmettes
Parties constituantes non étudiées jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Woignarue
Lieu-dit : Onival
Adresse : 54 rue de Saint-Valery
Cadastre : G 639, 640

Maison de villégiature, dite Les Charmettes, construite au cours du 1er quart du 20e siècle sur les plans d'Achille Delafont (signature) architecte à Paris et Onival. Elle s'élève dans la partie de la station située sur la commune de Woignarue.

Les cartes postales anciennes montrent qu'à l'origine, les garde-corps des balcons et le bow-window étaient en bois, le pignon en façade était agrémenté de bois découpé avec épi de faîtage, et qu'une petite fenêtre de lucarne était percée dans le toit de la tourelle. Nous pouvons aussi constater qu'une travée de baies a été supprimée sur la façade latérale droite.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Delafont Achille, architecte, signature

Edifice établi en coeur de parcelle. La maison, composée de plusieurs corps de bâtiments, présente deux travées en façade : au corps de bâtiment de droite, en L, est accolé, dans l'angle, une tourelle de section carrée, formant la travée de gauche, en renfoncement. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, tandis que le soubassement présente un parement de silex. Un bandeau horizontal en brique émaillée marque la séparation des premier et deuxième étages-carrés. Les encadrements de fenêtres et chaînes d'angles sont en briques de couleur grise. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans et pignon découvert en façade pour la travée de droite, par un toit en pavillon pour la tourelle. Chaque travée présente des balcons, la travée de droite comprenant un bow-window surmonté d'un balcon. L'entrée, qui se fait sur la façade latérale droite, est accessible par un escalier droit en maçonnerie et protégée par un auvent.

Murs brique
silex
essentage de matériau synthétique
parement
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
pignon découvert
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Techniques céramique
Précision représentations

Des frises de briques émaillées agrémentent la façade principale.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Villa Les Charmettes, Onival-sur-Mer, carte postale, par H. Milan photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.