Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maisons, dites L'Alouette et Le Roitelet

Dossier IA80001530 inclus dans Lotissement 3 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Appellations L'Alouette, le Roitelet
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 6, 8 rue Raspail , ancienne rue Bellevue , 19 rue Henri-Leboeuf , ancienne rue Pierre-Lefort
Cadastre : 1982 AH 714, 715

Maisons dites l'Alouette et Le Roitelet construites entre 1892 et 1895 (imposition du cadastre en 1895) par Ernest Bertrand (signature des plans publiés), architecte à Paris, pour Benoît-Joseph Leloup (source : matrices cadastrales) demeurant à Arras (Pas-de-Calais). Le garde-corps situé à l'étage du pan coupé n'est pas d'origine. L'appellation de la maison de droite a disparu. Les plans de l'édifice ont été publiés dans le recueil d'architecture 'Villas et cottages des bords de la mer' vers 1910.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Bertrand Ernest, architecte, attribution par source
Personnalité : Leloup Benoît-Joseph, commanditaire, attribution par source

Edifices établis en angle de rue et formant le pan coupé de la place, implantés à l'aplomb de la rue et en double mitoyenneté. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, sauf pour la maison dite La Roitelet (à gauche), recouverte d'un badigeon de couleur blanche. La maison dite L'Alouette possède des encadrements de baies et chaînes d'angles en brique ocre créant polychromie de la façade. Le toit, en ardoise, est brisé et soutenu symboliquement par de petits aisseliers. Les façades sont animées par des bow-windows (dont un en surplomb), un porche hors-oeuvre assurant une distance entre espace privé et espace public (L'Alouette). Cette même distance est obtenue grâce à un porche dans-oeuvre pour la maison dite Le Roitelet. La référence au style gothique est exprimée grâce aux linteaux des baies sur l'angle, renforcée par la présence de croisées. Un bandeau marque la séparation des niveaux.

Murs brique
badigeon partiel
appareil mixte
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît, 2 étages de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
toit brisé en pavillon
pignon couvert
pignon découvert
noue
Techniques fonderie
Représentations ornement géométrique ornement végétal
Précision représentations

Les garde-corps des balconnets, en fonte de fer, représentent des motifs géométriques et de végétaux stylisés.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 269
Documents figurés
  • 1 : Le Roitelet, 2 : L'Alouette, photographie noir et blanc, d'après Ernest Bertrand architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 54
Bibliographie
  • JOLY, Robert, PICARD, Dominique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains, rapport définitif. Rapport dactylographié, juin 1988.

    [n.p.]
  • Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 54
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.