Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts de Long

Dossier IA80000041 réalisé en 1990
Appellations de la guerre de 1914-1918, de la guerre de 1939-1945
Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Ailly-le-Haut-Clocher
Adresse Commune : Long
Adresse : rue de l' Eglise
Cadastre : parcelle non cadastrée

Le 17 août 1919, un traité de gré à gré fut passé entre le maire de Long et le sculpteur parisien Georges Chauvel pour la construction, dans le cimetière, d´un monument aux morts de la Grande Guerre. Le traité, approuvé par le conseil municipal le 23 août 1919, prévoyait la confection d´un socle en marbre orné d´un bas-relief (étudié) représentant La mobilisation à Long et d´un groupe sculpté en bronze, « La France couronnant un soldat blessé », le tout pour 35 000 francs. Une photographie de la maquette du monument, prise en 1919, est conservée aux archives départementales de la Somme. Ce traité stipulait également que le sculpteur devait poser le monument lui-même, avant le 15 mai 1920. Ce premier projet subit quelques modifications, notamment pour le décor du socle : les mosaïques d´or prévues pour rehausser l´inscription ont été abandonnées, de même que les motifs religieux (croix et monogramme du Christ) qui auraient dû orner la face postérieure du socle. Les travaux préliminaires à la pose du monument (les fondations en ciment armé et la base en briques et ciment) ne furent cependant exécutés qu´en 1921 par Dorémus Caron, entrepreneur de maçonnerie à Pont-Rémy, pour 1264 francs. Le groupe sculpté est signé et daté G. Chauvel / 1920.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1920, daté par source, porte la date
Auteur(s) Auteur : Doremus-Caron, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Chauvel Georges, sculpteur, attribution par source
Auteur : Montagutelli, fondeur, attribution par source

Le monument aux morts de Long se situe près de l´église, sur une place aménagée à l´emplacement de l´ancien cimetière. Le monument présente la forme d´un groupe sculpté (étudié) sur un piédestal en marbre bleu turquin, dont la face antérieure est ornée d´un bas-relief (étudié). Une plaque est posée devant le monument. Présence de motifs religieux sur la face postérieure. Inscription : AUX ENFANTS DE LONG. Inscription (plaque) : AUX DEFENSEURS DE LONG / LA COMMUNE RECONNAISSANTE.

Murs marbre
brique
bronze
enduit
Typologies représentation figurée (groupe sculpté, bas-relief), allégorie féminine patriotique et Poilu, allégorie de la ville
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

Un rameau de chêne, un rameau de laurier et une torche encadrant la liste des morts sont gravés sur trois des faces du monument.

Mesures h : 380.0
l : 172.0
la : 172.0
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série R ; 99 R 334 031. Projets de monuments aux morts de la guerre de 1914-1918.

Documents figurés
  • Maquette du monument à élever à la mémoire des Enfants de Long morts pour la Patriephotographie, 17 août 1919 (AD Somme ; 99 R 334031 ; http : //archives.somme.fr/ark : /58483/a011261413624l2hTrW).

Bibliographie
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DU PATRIMOINE. La Somme à ses enfants. Réd. Dominique GUERRINI, Jean-Etienne GUERRINI. Itinéraire du Patrimoine, 64. Amiens : AGIR- Pic, 1994.

    p. 24.
(c) Ministère de la culture (c) Ministère de la culture ; (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guerrini Dominique - Guerrini Jean-Etienne - Förstel Judith - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.