Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts de Soyécourt

Dossier IA80000070 réalisé en 1990

Fiche

Œuvres contenues

Appellations de la guerre de 1914-1918, de la guerre de 1939-1945
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Chaulnes
Adresse Commune : Soyécourt
Adresse : rue Neuve , rue de Wallieux
Cadastre : parcelle non cadastrée

Le conseil municipal décida la construction du monument le 8 décembre 1924, et reçut l´approbation préfectorale le 13 août 1925. Un projet est dressé par la maison Rombaux-Roland de Jeumont dès 1924, et exécuté en août 1925 pour 17 675 francs. Le monument est posé sous la direction d´un chef-monteur envoyé par Rombaux-Roland, avec l´aide d´un maçon local, Marcel Maille (payé 180 francs pour 60 heures de travail). Le monument fut payé grâce à une souscription publique qui rapporta près de 16 000 francs. Il bénéficia des dons de Chatellerault, ville marraine, de Jersey et des familles de soldats tombés sur le sol de Soyécourt (inscription sur le monument). La municipalité avait en outre voté un crédit de 1 500 francs le 22 novembre 1924.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1925, daté par source
Auteur(s) Auteur : Maille Marcel, maçon, signature
Auteur : Rombaux-Roland entreprise de marbrerie, sculpture et travaux d'art, dit(e) Edouard Rombaux-Roland,
entreprise de marbrerie, sculpture et travaux d'art Rombaux-Roland , dit(e) Edouard Rombaux-Roland

Entreprise de marbrerie et de monuments funèbres établie à Ecaussines (bureau et carrière), exploitant deux autres carrières à Soignies (Belgique) et Jeumont (Nord) mais qui travaille également le granit de Normandie, des Vosges et d'Ecosse.

Fondée en 1888, l'entreprise obtient plusieurs récompenses aux expositions universelles d'Anvers (1894), de Bruxelles (1897), de Paris (1900), enfin à l'exposition de Bruxelles (1910).

Dans la 1ère moitié du 20e siècle, elle est dirigée par Edouard Rombaux-Roland.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Le monument aux morts de Soyécourt se situe à côté de l´église. La clôture qui isole le monument de l´espace public est formée par des bornes reliées par des chaînes. Le monument en granit belge présente la forme d´un obélisque devant lequel se trouve une statue en calcaire représentant une allégorie féminine en train d´écrire. Les noms des morts sont gravés sur les faces latérales de la stèle. Inscription : SOYECOURT A SES HEROS / 1914-1918. ERIGE PAR SOUSCRIPTION PUBLIQUE / ET A L´AIDE DES DONS DE / JERSEY, DE CHATELLERAULT / ET DES FAMILLES DES SOLDATS TOMBES SUR SON SOL.

Murs calcaire
marbre
pierre de taille
Typologies obélisque, représentation figurée (statue), allégorie féminine patriotique
Techniques sculpture
Mesures h : 400.0
l : 240.0
la : 240.0
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série R ; 99 R 334 037. Projets de monuments aux morts de la guerre de 1914-1918.

Documents figurés
  • [Monument aux morts. Soyécourt]. Dessin au crayon aquarellé, par Rombeaux-Roland, décembre 1924 (AD Somme ; 99 R_CP_334037/27 ; http : //archives.somme.fr/ark : /58483/a0112614136251OQqt3).

Bibliographie
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DU PATRIMOINE. La Somme à ses enfants. Réd. Dominique GUERRINI, Jean-Etienne GUERRINI. Itinéraire du Patrimoine, 64. Amiens : AGIR- Pic, 1994.

    p. 6.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guerrini Dominique - Guerrini Jean-Etienne - Förstel Judith - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.