Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument funéraire de madame de Chantraine née Catherine-Jacqueline-Suzanne du Terre (1736-1807)

Dossier IM62003991 réalisé en 2022

Fiche

Dénominationsmonument funéraire
Aire d'étude et cantonCommunauté d'agglomération des Deux Baies en Montreuillois - Berck
AdresseCommune : Wailly-Beaucamp
Adresse : rue de l'Église
Emplacement dans l'édificecimetière

La plaque du monument funéraire de madame de Chantereine est réalisée vers 1807 par la famille de la défunte.

Née et décédée à Montreuil-sur-Mer, Catherine-Jacqueline-Suzanne du Tertre (1736-1807) est le dernier enfant d’Ambroise-François-Louis du Tertre (1692-1763), mousquetaire de la garde ordinaire du roi et porte-étendard des mousquetaires, et de Marie-Suzanne-Françoise Mithon (1699-1763). Elle a été demoiselle de Saint-Cyr. Elle épouse à Montreuil-sur-Mer en 1759 Augustin-César Le Ver, seigneur de Chantraine (1707-1776). De ce mariage sont nés trois enfants : Louis-Augustin dit le marquis de Ver (1760-1840), époux d’une Partz de Pressy ; N… ; Marie-Rose-Suzanne (1763-?), épouse de Charles-François-Marie de Cossette, vicomte de Wailly (1758-?). La famille de Cossette a fait ériger au début du XIXe siècle l'actuel château du Moufflet, transmis ensuite aux Van Cappel de Prémont.

Il n’y a que peu de rapport entre la plaque d’époque Empire et le fronton de style Louis XVI. L’érudit montreuillois Roger Rodière (1870-1944) avance que ce fronton a possiblement été soustrait du tombeau de l'époux de Catherine-Jacqueline-Suzanne du Tertre; M. Augustin-César Le Ver, seigneur de Chantraine, mort en 1776 et inhumé dans le cimetière Saint-Firmin à Montreuil.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle, limite 18e siècle 19e siècle , (?)

Le monument funéraire de madame de Chantraine née Catherine-Jacqueline-Suzanne du Tertre (1736-1807) est scellé à l'arrière du chevet de l’église Saint-Pierre, sous la fenêtre absidiale. La partie haute est composée de deux écus héraldiques en marbre blanc, très finement sculptés, aux armes Le Ver et du Tertre, posés sur un cartouche de style Louis XVI, entourées d’une cordelière et sommées d’une couronne de marquis. Les supports sont deux anges pleureurs d’une grande finesse d’exécution.

Armes Le Ver : d’argent à trois sangliers ou verrats de sable, 2 et 1, accompagnés de 9 trèfles du même, 3, 3,3. Du Tertre : d’argent à trois aigles éployées de sable, becquées et membrées d’azur.

Il n’y a que peu de rapport entre la plaque d’époque Empire et le fronton de style Louis XVI. L’érudit montreuillois Roger Rodière (1870-1944) avance que ce fronton a possiblement été soustrait du tombeau de M. de Chantraine, mort en 1776 et inhumé dans le cimetière Saint-Firmin à Montreuil.

Catégoriessculpture, taille de pierre
Matériauxmarbre, blanc
Mesuresh : 70 cm
l : 148 cm
Précision dimensions

Dimensions : H. 70 cm ; L.148 cm.

Iconographiesangelot, armoiries
Inscriptions & marques
Précision inscriptions

Épigraphie du monument :

.D.O.M. / ICI DEVANT REPOSE LE CORPS DE NOBLE DAME / CATHERINE JACQUELINE SUZANNE DU TERTRE, / NÉE A LONGVILLIERS LE 25 MARS 1736, / DÉCÉDÉE A MONTREUIL SUR MER LE 1ER AOÛT 1807, / INHUMÉE AU CIMETIÈRE DE CETTE ÉGLISE DE WAILLY LE 3 AOÛT 1807, / VEUVE DE MESSIRE AUGUSTIN CÉSAR LE VER DE CHANTRAINE, CHEVALIER, / NÉ LE 1ER JANVIER 1707 / ANCIEN CAPITAINE AU DÉTACHEMENT DE LA MARINE, / INHUMÉ LE 16 OCTOBRE 1776, / DANS LE CIMETIÈRE DE L’ÉGLISE DE ST FIRMIN DE MONTREUIL. / PRIEZ DIEU POUR SON ÂME.

État de conservationœuvre incomplète
Précision état de conservation

Ce fronton a été déposé pendant la campagne de travaux de l’église des années 1880 et remis en place seulement quelques années plus tard avec la plupart des manques observables aujourd'hui (août 2022). Les pieds des deux anges pleureurs manquent ainsi que l'aile de l'ange de droite.

Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • RODIÈRE, Roger. La Picardie historique et monumentale (suite). Le pays de Montreuil. Amiens (Société des Antiquaires de Picardie) et Paris (Librairie Auguste Picard) : 1933, p. 439.

  • de COURCELLES, Jean-Baptiste-Pierre-Juien, dit le Chevalier de Courcelles. Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, des grands dignitaires de la Couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, tome XI. Paris : 1831, p.11.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Hoin Karl-Michael
Hoin Karl-Michael (1975 - )

Responsable-adjoint de l'Inventaire Général Hauts-de-France.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.