Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument sépulcral de la famille de Frédéric Petit

Dossier IA80007074 inclus dans Plaine P réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille de Frédéric Petit
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations monument sépulcral
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 301 plaine P Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en octobre 1881, par Frédéric Petit, conseiller municipal d'Amiens et conseiller général de la Somme, domicilié à Amiens, 45 rue du Lycée et agrandie en novembre 1882, par l'acquéreur, domicilié à Amiens, 55 rue Laurendeau.

Le monument, conçu par l'architecte Emile Riquier, est publié dans le recueil d'architecture de Wulliam et Farge.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Petit Frédéric, habitant célèbre, attribution par source
Auteur : Riquier Charles Emile,
Charles Emile Riquier (1846 - 1906)

Architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux en bronze, reliés par une chaîne antérieure et des barres latérales également en bronze, fixés sur un mur-bahut en granite gris dépoli. La partie antérieure du sol est recouverte de gravillons et la partie postérieure, rehaussée, est en granite dépoli. Elle contient un tombeau-monument en calcaire, qui est composé de plusieurs éléments. Au centre, s'élève un monumental pilier quadrangulaire, surmonté d'un couronnement à colonnettes, abritant initialement une imposante urne funéraire en bronze (volée). Une haie de buis en demi-cintre a été plantée au pied de ce pilier, derrière lequel est déposée une table en marbre. La partie postérieure de la sépulture, fixée sur le sol rehaussé en granite gris dépoli, présente un péristyle à piliers monumentaux en U, dont la partie intérieure forme une sorte de banquette. Enfin, trois stèles-épitaphes en marbre blanc ont été déposées sur le devant de la concession.

Inscriptions :

Dates des décès (pilier, face gauche) : 1881 ; 1914 / (face postérieure) 1947 ; 1963 ; 1984 / (face droite) 1895 ; 1935.

Date du décès (table en marbre postérieure, déposée) : 1881.

Dates des décès (péristyle, côté antérieur gauche) : 1947 / (côté antérieur droit) 1914 / (côté intérieur droit) 1963.

Dates des décès (stèles-épitaphes) : 1962 ; 1992 / 2004 / 1994.

Epitaphe (pilier, face gauche) : Louis François / Frédéric PETIT / fabricant / Né à Beaumetz (Somme) / le 23 février 1808 / Mort à Amiens / le 16 octobre 1881 / - / Robert Gaston / Frédéric PETIT / industriel / Licence ès Lettre (Philosophie), Licence en Droit / Lauréat de l´Ecole des Sciences Politiques / Né à Amiens le 13 septembre 1885 / Mort au Champ d´Honneur / le 6 septembre 1914 / au combat de Bignicourt s/ Saulx (Marne) / adjudant au 72e Régiment d´Infanterie / médaille militaire - croix de guerre / (face postérieure) Charles Eugène / Frédéric PETIT / industriel / chevalier de la Légion d´Honneur / médaille militaire - croix de guerre / maire de Grandvilliers / président de l´Union des Mutilés Réformés et anciens Combattants de l´Oise / Né à Amiens le 19 juillet 1883 / décédé à Grandvilliers le 10 mai 1947 / - / Henri Lucien / Frédéric PETIT / industriel / chevalier de la Légion d´Honneur - croix de guerre / licencié en droit, diplômé des Hautes Etude Commerciales / président honoraire du Tribunal de Commerce d´Amiens / ancien président de la Société Industrielle d´Amiens / Né à Amiens le 29 mai 1887 / décédé à Amiens le 21mai 1963 / (face droite) François / Frédéric PETIT / sénateur / maire d´Amiens / membre du Conseil général de la Somme / Né à Bussy-lès-Daours le 3 juin 1836 / décédé à Mers le 19 avril 1895 / - / Barbe Eugénie Caroline / MARECHAL / V[eu]ve Frédéric PETIT / industrielle / directrice-fondatrice de l´Ecole / supérieure de jeunes filles d´Amiens / officier de l´Instruction publique / Née à Mussey le 2 avril 1852 / décédé à Grandvilliers le 31 mai 1935.

Epitaphe (table en marbre postérieure, déposée) : Louis François / Frédéric PTIT / fabricant / Né à Beaumetz (Somme) / le 23 février 1808 / décédé à Amiens / le 16 octobre 1881.

Epitaphe (péristyle, côté antérieur droit) : Robert Gaston / Frédéric PETIT / Mort au Champ d´Honneur / 1885-1914.

Epitaphe (stèles-épitaphes) : Michel Frédéric PETIT / docteur en médecine / 1923-1992.

Inscription concernant le destinataire (pilier, face antérieure) : Famille / Frédéric PETIT.

Murs calcaire
granite
marbre
bronze
Typologies cippe monumental type europe centrale, péristyle stèle-épitaphe
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

La face antérieure du pilier est sculptée d'une couronne d'immortelles, de branches de cyprès et de branches de buis, entrelacée d'une corde. Les colonnettes du couronnement, souligné par une frise denticulaire, sont coiffées de chapiteaux ioniques.

Une palme en bronze est fixée sur la face antérieure gauche du péristyle, une couronne de laurier en bronze est fixée sur la face antérieure droite et une palme en laiton ornée de la croix de la Légion d'Honneur est fixée sur la face intérieure droite du péristyle.

Cette concession, acquise en 1881 et agrandie en 1882, conserve sa clôture. Elle contient un monument en calcaire exécuté sur les plans de l'architecte Emile Riquier. L'œuvre est publiée dans le recueil d'architecture de Wulliam et Farge, paru vers 1883. Ce monument funéraire, élevé pour la famille de Frédéric Petit (1836-1895), ancien maire d'Amiens, conseiller général de la Somme et sénateur, a sans doute été réalisé vers 1881 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation) ou 1882 (date d'agrandissement de la concession). Le couronnement abritait initialement une urne funéraire en bronze (volée en 1998).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Documents figurés
  • Tombeau. cimetière d'Amiens. [Somme]. M. Riquier architecte. In Wulham et Farge (dir.). Recueil d'architecture : Architecture religieuse. 5e section Monuments funéraires, tombeaux. Ducher et Cie, éditeurs, Paris. 11e année, fascicule 72 [1883].

    pl. 22
Bibliographie
  • GILLMANN, Raymonde. La Madeleine à Amiens. Un jardin romantique. Amiens, [1986].

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.