Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument sépulcral de la famille de l'architecte Emile Riquier

Dossier IA80007084 inclus dans Plaine P réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationssépulture Riquier-Jacob
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsmonument sépulcral
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 311 plaine P
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en octobre 1866, par Edouard Jacob, domicilié à Amiens, 23 rue Sire Firmin-Leroux et agrandie en avril 1898, par Emile Riquier, domicilié à Amiens, 23 rue Sire Firmin-Leroux.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'architecte Emile Riquier a fait remplacer la dalle du caveau en 1905.

Ce tombeau a sans doute été réalisé selon les plans du second concessionnaire, l'architecte Emile Riquier.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1905, daté par source
Auteur(s)Auteur : Riquier Charles Emile
Riquier Charles Emile (1846 - 1906)

Architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, auteur commanditaire attribution par analyse stylistique

Cette concession, en bordure d'allée et précédée d´un seuil pavé (béton), est délimitée par des poteaux antérieurs, reliés par une chaîne en bronze et fixés sur un sol rehaussé, auquel on accède par une marche. Un petit muret délimite la partie postérieure de la concession. Elle contient un tombeau-monument en calcaire, fixé sur un soubassement en pierre de Tournai. La partie inférieure du monument se compose d'une sorte de petit parvis en péristyle à colonnes et la partie supérieure en dos d'âne est surmontée d'un élément en forme de sarcophage.

Inscriptions :

Dates des décès (face antérieure) : [non lu] ; 1866 ; 1906 / (face gauche) 1893 / (face droite) 1883 ; 1899.

Epitaphe : Charles Emile RIQUIER / architecte / époux de Marie Louis JACOB / né le 3 février 1846 / décédé le 15 septembre 1906.

Monogramme : JML.

Inscription concernant le destinataire : Sépulture Riquier-Jacob.

Murscalcaire
pierre
bronze
Typologiestombeau-monument
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

L´élément supérieur en forme de sarcophage, surmonté d´une croix fleuronnée (devant) et d´un fleuron ouvragé (derrière), est gravé sur sa face antérieure d´une frise centrale de feuilles d´acanthe encadrée par deux colombes. Les faces latérales sont gravées d´une frise supérieure à décor géométrique en creux et de frises quadrilobées.

La toiture en dos d´âne, ornée à chaque angle d´un visage humain différent, est sculptée de frises géométriques et de feuilles d´acanthe en médaillon. Sous le péristyle, le mur postérieur est gravé d´un décor de quatre-feuilles et la partie supérieure est peinte d´un décor végétal polychrome (lierre, acanthe) agrémenté d´un monogramme (?). Les colonnes, au pied desquelles est sculpté un petit animal fantastique central, sont coiffées de chapiteaux à crochets feuillagés. La partie postérieure du monument est quasiment identique à celle antérieure et les faces latérales sont gravées d´un drapé, souligné dans la partie haute par deux frises denticulaires et dans la partie médiane, par une frise de quatre-feuilles.

Cette concession, acquise en 1866 par Edouard Jacob et agrandie en 1898 par son gendre, l'architecte Emile Riquier, conserve sa clôture et contient un tombeau-monument en calcaire, dont la forme originale est inspirée des catafalques. Ce monument, dédié à l'épouse d'Emile Riquier, Marie Louise Jacob, est attribuable à l'architecte. Il a été élevé en 1898 (date d'agrandissement de la concession) ou 1899 (date de l'une des inhumations).

Dans le cimetière de la Madeleine, Emile Riquier est également l'auteur du monument sépulcral de la famille de Frédéric Petit et du monument aux morts de 1870, dans le carré militaire.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/9. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1905-1906).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.