Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument sépulcral de Victorine Autier

Dossier IA80006070 inclus dans Plaine H réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

AppellationsVictorine Autier
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsmonument sépulcral
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 1A plaine H
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en octobre 1876, par Gustave Autier, employé, domicilié à Saint-Valery-sur-Somme (80) et par Ernest Autier, médecin, domicilié à Mouzon (Ardennes).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Personnalité : Autier Victorine habitant célèbre attribution par travaux historiques

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par six poteaux en pierre de Tournai reliés par des chaînes en bronze surmontées de boules sculptées également en bronze. Elle contient une colonne funéraire en pierre de Tournai, fixée sur un socle carré et précédée d'une tombale figurant un coussin. Le buste (étudié), qui surmontait la colonne est déposé.

Inscriptions :

Dates des décès : 1876 ; 1874.

Épitaphe : Jean-Baptiste Victor AUTIER / décédé médecin des Pauvres à Amiens / le 28 septembre 1876 / à l'âge de 67 ans. / Il a passé en faisant le bien / - / Victorine AUTIER / Victime de son dévouement / décédée le 30 juillet 1874 à Amiens.

Inscription (socle carré de la colonne, côté gauche) : Honneur / Dévouement / Patrie.

Inscription (boules en bronze surmontant les poteaux de clôture) : 1870-1871.

Murspierre
Typologiescolonne funéraire ; représentation figurée (portrait)
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Les boules en bronze surmontant les poteaux de clôture sont gravées sur la face antérieure d'une branche de cyprès et d'une branche de chêne attachées par un ruban encadrant trois larmes ainsi que les dates "1870-1871", et face postérieure d'un écu (ou sacoche d'infirmière) suspendue par une sangle, sur laquelle se trouve une croix (Croix Rouge).

Le fût de la colonne est couronné et sculpté d'une frise géométrique ainsi que de branches de cyprès et de chêne entrecroisées ornées au centre d'un écu blanc peint d'une croix rouge.

Les quatre angles de la tombale figurant un coussin sont ornés de pompons.

Cette concession, délimitée par six poteaux en pierre de Tournai surmontés de boules sculptées en bronze, contient une colonne funéraire en pierre de Tournai, initialement surmontée du buste de Victorine Autier (aujourd'hui déposé). Victorine Autier (1840-1874), fille de Victor Autier, médecin des pauvres à Amiens, s'est notamment illustrée par son dévouement aux blessés de la guerre de 1870-1871. En hommage au dévouement de cette héroïque infirmière, la Ville fit don du terrain à sa famille et entretient aujourd'hui la sépulture. Une rue de la ville porte son nom.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • GILLMANN, Raymonde. La Madeleine à Amiens. Un jardin romantique. Amiens, [1986].

  • GILLMANN, Raymonde. La grande Madeleine d'Amiens. Amiens : éditions Martelle, [1988].

    p. 35.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.