Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument sépulcral des frères des écoles chrétiennes

Dossier IA80004917 inclus dans Plaine P réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellationsdes frères des écoles chrétiennes
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsmonument sépulcral
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 155 plaine P
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en octobre 1889 par Isidore Daveluy, curé de la cathédrale, domicilié rue Robert-de-Luzarches. Une note marginale mentionne que le maire a refusé au concessionnaire, par décision du 19 novembre 1907, l'autorisation d'y inhumer le corps de Ferdinand Prindor, directeur de l'école libre Notre-Dame.

Raymonde Gillmann, indique que le monument fut élevé par souscription à l'initiative de l'association amicale des anciens élèves des frères des écoles chrétiennes, en hommage à la sagesse et la serviabilité de frère Balsemis, mort en 1889. Elle souligne également que la plaque commémorative en marbre, mentionne Frère Agapétius, directeur de l'école libre de Saint-Leu inhumé dans une autre plaine.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle

Cette concession de type couloir, adossée au mur d'enceinte du cimetière, est délimitée par six piliers en fonte, reliés par des chaînes. Elle contient une stèle et un sarcophage en pierre. La stèle, surmontée d'une croix, est ornée d'un buste d'homme (étudié). La cuve semi-circulaire du sarcophage, dont le couvercle présente des pans inclinés, repose sur trois trépieds.

Inscriptions :

Epitaphe (stèle) : Au frère Balsemis / 1851-1889 / Monument élevé par souscription / sur l'initiative / de l'association amicale des Anciens élèves / des frères des écoles chrétiennes / [...] A la mémoire / Fr. Agapetius / directeur de / l'école libre St Leu / décédé le 11 janvier 1906 / Frère FLEURY / directeur de / l'école libre N. Dame / décédé le 8 9bre 1907 / Fr Edmé Pierre / directeur de / l'école libre St Jacques / décédé le 14 8bre 1920 : In spem Resurrectionis.

Murscalcaire
fer
marbre
Typologiescomposite : stèle funéraire et tombeau en forme de sarcophage (type catafalque) ; représentation figurée (buste)
Techniquessculpture
fonderie
sculpture
Précision représentations

La croix formant la partie haute de la stèle est ornée d'un Christ en croix en bronze.

Bien que présenté comme un tombeau collectif, dédié aux frères de l'école chrétienne, qui dispensaient l'enseignement primaire dans les écoles de garçons de la ville, ce tombeau semble être celui de Frère Balsamis (1851-1889), dont le buste (étudié) orne la stèle. Il a pu être réalisé vers 1889, date d'acquisition de la concession et de la première inhumation. L'absence de signature n'exclut pas qu'il s'agisse d'une réalisation effectuée d'après les dessins d'un architecte amiénois. On peut remarquer la grande qualité du décor sculpté et de la clôture.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • GILLMANN, Raymonde. La grande Madeleine d'Amiens. Amiens : éditions Martelle, [1988].

    p. 10
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Schill-Fenninger Hélène - Nicolas Laurent