Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à farine de Leuze

Dossier IA02000520 réalisé en 1998

Fiche

Dénominations moulin à farine
Aire d'étude et canton Thiérache - Aubenton
Hydrographies Thon le
Adresse Commune : Leuze
Adresse : rue du Moulin
Cadastre : 1986 C1 604, 605 à 611

Le moulin de Leuze est mentionné dès le 17e siècle, la visite du 8 mars 1678, fournit un abondant descriptif des bâtiments, il est mentionné comme appartenant au prince de Condé. Le 10 novembre 1729 la visite et le devis estimatif des réparations du moulin " appartenant à leurs Altesses Sérenissimes ", en présence du meunier Paul de Semery et de son prédécesseur Flamand Toussaint, comportent un descriptif du " bâtiment du moulin, un carré de la longueur de 40 pieds sur la largeur de 24 pieds ou environ ", avec une couverture à " 4 pans en bois d'essiles façon ardoise ". Le 14 juin 1747 la visite effectuée à la demande d'Estienne Chaffaux, fermier et meunier, contient un long descriptif du bâtiment comportant un " beffroy " et plusieurs " salles de meule ". Si les élévations actuelles du moulin datent majoritairement du 19e siècle, et ont été rebâties sur l'emplacement primitif du moulin, certaines parties basses du solin, en moellon et pierre de taille calcaire pourraient remonter au 17e ou au 18e siècle. De même, l'élévation nord a englobé des vestiges d'élévation en moellon calcaire. En liaison avec la brasserie puis la laiterie (étudiée) une petite usine de production d'énergie électrique (aujourd'hui disparue) fut mise en place au cours de la 1ère décennie du 20e siècle, permettant à Leuze d'être le 1er village du canton d'Aubenton à être électrifié. Le moulin fut endommagé lors de la 1ère Guerre mondiale. Il a cessé ses activités graduellement à partir des années 1950 (sources orales) . Toute trace de l'usine électrique a disparu. Le moulin a partiellement conservé ses machines, encore en place pour certaines. De même, le barrage et le bief sont encore partiellement dans leurs dispositions d'origine.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1678, daté par source

Le moulin est un bâtiment de plan rectangulaire, dont l'un des angles est à pan coupé sur le Thon qui le borde au sud. L'édifice, comportant un étage de soubassement et deux étages carrés ainsi qu'un comble à surcroît est en brique. Les élévations donnant sur le Thon, et plus particulièrement le solin, ont conservé un appareillage en pierre de taille calcaire moyen appareil. L'élévation nord conserve un mur en moellon calcaire avec des ouvertures à encadrement de brique. Les linteaux des ouvertures du 19e siècle sont en pierre bleue. L'édifice est couvert d'une croupe polygonale en ardoise et ardoise synthétique.

Murs brique
calcaire
moellon
pierre de taille
moyen appareil
Toit ardoise, matériau synthétique en couverture
Étages étage de soubassement, 2 étages carrés, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures croupe polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie
Énergies énergie hydraulique
produite sur place

La visite des espaces intérieurs dont la salle des machines et l'étude des éléments encore en place n'ont pas été autorisées par le propriétaire de l'édifice.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Références documentaires

    Documents d´archives

    AD Aisne. Série B ; B 2082/13 : Visite du moulin de Leuze (8 mars 1678).

    AD Aisne. Série B ; B 2505 : Adjudication de la ferme de Leuze, à Michel Neufmeaux et Augustine Dubois sa femme, et du moulin à Philippe Gagneux (5 octobre 1728).

    AD Aisne. Série B ; B 2516 : Visite et devis estimatif des réparations à faire au moulin appartenant à leurs Altesses Sérénissimes. Le bâtiment du moulin est un carré de longueur de 40 pieds sur une largeur de 24 pieds environ ; la couverture est à quatre pans en bois d´essile façon ardoise (10 novembre 1729).

    AD Aisne. Série B ; B 2517 : Visite du moulin appartenant au Prince de Condé à la requette d´Estienne Chaffaux fermier et meunier. Les experts sont Jacques Damidiaux, maçon de Logny ; Philippe Duperier, maçon à Martigny ; Antoine Lherbier le jeune maître charpentier de St Michel et Mathieu Hennequin charpentier à Martigny. Visite tant au-dedans qu´au dehors : il est nécessaire de faire 2 toises de maçonnerie du côté de la roue et 3 toises 1/2 dans le pont en pierre de taille et chaux. Plus dans le même pont, il y a à rempietter 16 pieds de longueur et 4 de hauteur plus il faut démonter l´éperon au bot de la ventillerie et retailler les pierres ou en refournir là où il en manquera et les poser à chaux et simans ; plus 8 bouquets en maçonnerie sous le beffroy ; plus dans le bief du moulin le long de 2 estiaux tant qu´un bout qu´à l´autre, maçonnerie en chaux et simans et pierre de taille tant qu´il y en a à faire ; remonter la porte du moulin de 2 pieds ; raccomoder plusieurs fentes de la devanture tant au-dedans qu´au dehors du mur ; nous avons remarqué qu´il faut que toute la maçonnerie de l´autre part soit faite en pierre de taille et mortier de chaux et simans. Nous avons aussi visité l´ouvrage que le sieur Chaffaux a fait faire et nous avons estimé la maçonnerie à 100 livres 15 sols. Les charpentiers ont visité le beffroy et ont remarqué qu´il faut 2 longues solles de 20 pieds de longueur sur 12 pouces de face carréez et 2 autres solles de 18 pieds de long sur 10 pouces carez deux estiaux de 6 pieds de hauteur sur 10 pouces d´une face et 14 de l´autre et un epièce de huit pieds de logueur et de 6 poces carez pour ledit beffroy lequel beffroy il est nécessaire d´être démonté et mis en couche ; il faut encore 2 étiaux de 6 pieds de haut sur 9 pouces carez pour ledit beffroy et ont remarqué que la réparation en devait être faite il y a plus de 6 ans. Plus une solle de 7 pieds de longueur et de 10 pouces carez pour la devanture. Plus un rouet et une lanterne. Plus le plancher du moulage où sont posées les meules qui contient 20 pieds 1/2 et 4 de 7 pieds 1/2 et les planches pour garnir le grenier. Plus pour le grenier qui est audessus du moullage contenant 35 pieds de longueur sur 20 de large, il faut 10 doubleaux de 9 pieds, 4 de 8 pieds et 3 de 6 pieds 1/2 de 4 pouces carez et le rétablir en planches de chêne neuves. Plus pour la couverture, il faut 1 mille dessis ? et un cent de lattes et les clous. Plus nous charpentiers avons examiné l´ouvrage qui est faite par le sieur Chaffaux audit moulin ; il a mis 2 portes neuves et 2 chassis, 2 croisées et une pièce de 10 pieds de long sur 8 pouces d´une face et 5 de l´autre avec le plancher de la chambre et une ech. gnolle (?) et la couverture du four ; il faut également refaire la chaussée du côté du midy. Les travaux se monteront à la somme de 1150 livres 15 sols. (14 juin 1747).

    AD Aisne. Série E ; E 76/137 : Bail de la ferme du moulin de Leuze, bâtiment et dépendances et 100 verges de pâture, au lieu dit « l´Ecluse », appartenant à de Bourbon Condé et loué à Roland Chaffaux, meunier demeurant à Leuze (15 octobre 1782).

    AD Aisne. Archives communales de Leuze : D1. Délibérations du conseil municipal (1838-1851).

    AD Aisne. Série R ; 10 R 44. Dommages de guerre 1914-1918, Leuze.

    AD Aisne. Fonds Piette. Leuze.

    Bibliographie

    BERCET, Edouard. Notices sur les communes du canton d´Aubenton, s. l., 1888 (AD Aisne ; 8 1590).

    BEJIN-GARCIA, NATY, ALLONSIUS, MARTINE, DURIZY, Marie-Claude. Moulins de Thiérache au fil de l´eau, Paris : Le Livre d´histoire/ Lorisse, 1998.

    BRUNET, Alain. « Les bâtiments et équipements industriels de l´arrondissement de Vervins à travers les dessins d´Amédée Piette conservés aux Archives départementales (1830-1880) », Mémoires de la Fédération des sociétés d´histoire et d´archéologie de l´Aisne, t XL, 1995, p 193-201.

    FAUCHART G. Notes historiques sur le canton d´Aubenton.

    MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l´Aisne, Laon-Paris, 1865, 2 vol. (rééd. Bruxelles : Culture et Civilisation, 1979).

    Leuze, Autrefois. Ouvrage multigraphié réalisé sous la direction du CRLD Antoine Richard, Leuze, 1998.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe - Demetz Bernadette