Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Presbytère

Dossier IA59002298 inclus dans Le village de Sars-et-Rosières réalisé en 2003

Fiche

Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Saint-Amand-les-Eaux
Adresse Commune : Sars-et-Rosières
Adresse : 2 rue du Plat-d'Argent
Cadastre : 1913 2e feuille 456, 457 ; 2003 A 1057

Sars-et-Rosières étant restée dépendante de Brillon pour son lieu de culte durant toute la 1ère moitié du 19e siècle, ce n'est qu'après 1850 qu'est envisagée la construction d'un ensemble église, presbytère et cimetière sur un espace triangulaire vierge de toute construction, au croisement des rues du Perroquet, du Plat d'Argent et de la place du Sart sur laquelle se trouvait la chapelle du Sart, visible sur le cadastre de 1830. La construction de l'ensemble fut confiée à l'architecte vanlenciennois Louis Dutouquet, qui venait de construire l'école de filles de Sars-et-Rosières. Le projet d'église et de presbytère, conjoint, est daté du 26 janvier 1852 ; les travaux ne sont adjugés qu'en 1855 à Morelle, entrepreneur domicilié sur la commune. Les travaux ne sont achevés qu'en 1859, l'entrepreneur étant accusé de "mauvais vouloir" et d'avoir "employé de mauvais matériaux". L'ensemble était enclos d'un haut mur de brique qui englobait le chevet et le bas-côté de l'église du côté du presbytère (cadastre de 1913) ; une porte ouvrant sur le jardin donnait accès à la sacristie. Dutouquet avait conçu un bâtiment précédé d'un jardin régulier à deux massifs à la française, séparés par un large passage donnant accès à l'entrée ; de part et d'autre se trouvait un bâtiment en appentis, à droite, comportant une cave voûtée surmontée d'un fournil et d'un four à pain, à l'arrière duquel se trouvait le puits ; à gauche, également couvert en appentis pour respecter la symétrie de l'ensemble, un muret était percé d'une porte piétonne donnant accès au terrain situé à l'arrière. A l'intérieur, un hall d'entrée rectangulaire desservait à gauche la salle à manger, sur le jardin, et, au fond, le salon, à droite, le cabinet, sur le jardin, et la cuisine, au fond, au droit du puits ; à l'étage se trouvaient des chambres ; chaque pièce était pourvue d'une cheminée ; le toit en pavillon, alors couvert en tuile flamande vernissée, était sommé d'une croix.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1852, daté par source
Auteur(s) Auteur : Dutouquet Louis, architecte, attribution par source
Auteur : Morelle, entrepreneur, attribution par source

Le presbytère, construit en retrait de la rue, au flanc sud de l'église, est en brique et possède 1 étage carré et 5 travées ; les baies du rez-de-chaussée sont couvertes de plates-bandes, celles de l'étage sont en plein-cintre ; il est couvert d'un toit en pavillon. L'espace qui le sépare de la rue est devenu la cour de récréation du groupe scolaire dans lequel il a été intégré vers 1960. Les façades latérales sont percées d'une fenêtre unique, en plein-cintre, à l'étage. Les deux niveaux sont séparés par deux cordons en brique, l'un au niveau du sol de l'étage, l'autre au niveau des allèges des baies ; un autre cordon en brique court au niveau des allèges de celles du rez-de-chaussée. La façade principale est ornée de 6 croix en brique, inscrites entre les 2 cordons d'étage. L'édifice est flanqué de deux corps de bâtiment modernes ayant remplacé l'appentis et la porte d'entrée donnant accès à l'arrière du logis. Il ne subsiste que 2 souches de cheminée, aux angles antérieur et postérieur droits.

Murs brique
Toit tuile mécanique plombifère
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit en pavillon
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Nord. Série O 553.

  • Archives communales.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Cailleau Cyril - Benoit-Cattin Renaud - Luchier Sophie