Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général
  • (c) Département de l'Aisne
  • (c) AGIR-Pic

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Soissonnais - Villers-Cotterêts
  • Commune Haramont
  • Adresse Église paroissiale Saint-Clément , route de Taillefontaine , rue de Selve
  • Emplacement dans l'édifice chœur

Rien n'est connu sur l'histoire de ce tabernacle "d'un très beau travail" - comme l'écrit le desservant en 1805 - et qui proviendrait du prieuré voisin de Longpré (selon Bernard Ancien). D'après son style, l’œuvre pourrait avoir été réalisée dans la seconde moitié du 17e siècle et être un travail italien ou influencé par la marbrerie italienne.

  • Période(s)
    • Principale : 2e moitié 17e siècle
  • Lieu de provenance
    Commune : Haramont
    Édifice ou site : Prieuré Notre-Dame de Longpré

Ce tabernacle architecturé, composé comme une façade d'église, possède deux niveaux superposés. Il est réalisé en marbre blanc avec des incrustations de marbres veinés de diverses couleurs. Son décor est sculpté dans la masse. Le battant de la porte centrale, en bois, est recouvert d'une feuille de bronze ornée d'un décor repoussé.

  • Catégories
    marbrerie, fonderie
  • Structures
    • plan, forme complexe
    • niveau, 2
    • pilastre, 8, juxtaposé, superposé
  • Matériaux
    • marbre veiné, en plusieurs éléments, blanc, rouge, rose, noir, gris taillé, poli, incrustations
    • bronze, fondu, repoussé
  • Précision dimensions

    Dimensions totales : h = 109 ; la = 95 ; pr = 23,5.

  • Précision représentations

    Le décor du tabernacle consiste surtout en pilastres ioniques qui, au niveau inférieur, soutiennent un fronton cintré. La porte du tabernacle est ornée de l'Agneau de Dieu couché sur le Livre aux sept sceaux. Le livre est posé sur un autel dont le devant porte en relief des épis de blé et des grappes de raisin. En haut du battant est représenté le triangle renfermant le nom de Dieu, sur fond de rayons lumineux et de nuées.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
  • Protections
    classé au titre objet, 1912/12/24
  • Précisions sur la protection

    La notice Monuments historiques PM02000549 laisse entendre que le classement du 24 décembre 1912 s'applique au maître-autel et au retable (en bois peint faux marbre), mais ne mentionne nullement ce tabernacle qui est pourtant la seule partie en marbre et datable du 17e siècle de l'ensemble. L'état de la paroisse dressé vers 1930 par le desservant n'attribue pourtant ce classement qu'au tabernacle.

Documents d'archives

  • A Évêché Soissons. Série F (discipline diocésaine) ; sous-série 3 F : Questionnaire préparatoire à la visite des paroisses (1805). Archidiaconé de Soissons. Doyenné de Villers-Cotterêts.

    Commune d'Haramont.
  • A Évêché Soissons. Série F (discipline diocésaine) ; sous-série 3 F : Questionnaire préparatoire à la visite des paroisses (1929-1930). Doyenné de Villers-Cotterêts.

    Paroisse de Haramont.

Bibliographie

  • ANCIEN, Bernard. Haramont et l'Abbaye de Longpré, avec Notices annexes sur les Reliques de Sainte Léocadie et le Tableau de Jouvenet par M. Moreau-Néret et sur les Vanniers d'Haramont par M. Leroy. Société Historique Régionale de Villers-Cotterêts, deuxième série, n° 2. Chauny : A. Baticle imprimeur, 1960.

    p. 28.
  • MOREAU-NÉLATON, Étienne. Les Églises de chez nous. Arrondissement de Soissons. 3 volumes. Paris : H. Laurens, 1914.

    t. 2, p. 75.
Date d'enquête 1992 ; Dernière mise à jour en 1992