Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille de l'industriel David-Granier

Dossier IA80005533 inclus dans Plaine P réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille David-Granier
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 104 plaine P
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1858 et agrandie en août 1877, par Joseph, Louis, Gustave David, filateur, domicilié à Amiens, 1 rue du faubourg de Hem.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'en 1859 le filateur David fait réaliser un tombeau en forme de sarcophage par l'entrepreneur Lequet-Lamarre au cimetière de la Madeleine, sans précision de l'emplacement. En 1877, l'entrepreneur Hémart effectue des travaux sur la concession agrandie.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1859, daté par source
1877, daté par source
Auteur(s)Auteur : Hémart entrepreneur attribution par source
Auteur : Lequet-Lamarre entrepreneur attribution par source

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par une grille en fonte peinte ouvragée, à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai, percé de trous pour l'évacuation des eaux. Le sol est recouvert de dalles en pierre de Tournai. Deux jardinières à plantes rectangulaires également en pierre de Tournai sont placés de chaque côté de la dalle fermant l'entrée du caveau. La concession contient un tombeau en forme de chapelle, de style néogothique en calcaire, appareillée en pierre de taille (façade antérieure). Le monument est fermé par une très belle porte en fer forgé de forme ogivale, abritée sous une voûte d'ogive à colonnettes. La façade principale est agrémentée de deux colonnes soutenant un entablement orné d'une tablette en marbre et un fronton triangulaire. La toiture est recouverte de zinc et deux gouttières de chaque côté permettent l'écoulement des pluies.

A l'intérieur, le sol est constitué de dalles en pierre de Tournai. Les murs latéraux, également recouverts d'un enduit peint, sont percés d'un vitrail trilobé et agrémenté de deux crochets à usage de porte-couronne (manquants à droite). Le mur postérieur est recouvert d'une grande table en marbre portant les inscriptions et une petite stèle d'applique déposée en marbre s'y appuie. Le monument ne contient aucun objet mobilier, bien que les traces d'un ancien autel subsistent contre le mur du fond.

Inscriptions :

Dates des décès : 1877 ; 1858 ; 1905 ; 1907 ; 1926 / 1903 ; 1920 ; 1918 ; 1922.

Dates des décès (stèle d'applique) : 1943 ; 1943 ; 1943.

Epitaphe : Marie Georges / DAVID / ange de 16 mois / décédé le 27 9bre 1858.

Epitaphe : Robert Louis Gustave / DAVID / ingénieur E.G.P. / agriculteur, conseiller municipal à St-Rémy-en-l'Eau / 1er juin 1900 - 9 juin 1926.

Epitaphe : Louis Joseph Gustave / DAVID / manufacturier / né à St-Jean-de-Bournay (Isère) / le 4 février 1830 / décédé à Amiens / le 27 août 1903.

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille David-Granier.

Murscalcaire
marbre
fer
pierre de taille
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La voûte d'ogive de la façade principale est ornée de feuilles d'acanthe, les colonnes et colonnettes sont coiffées de chapiteaux feuillagés et les écoinçons sont agrémentés de feuilles de lierre et d'un décor végétal. Le fronton, surmonté d'une urne drapée, est sculpté d'un agneau pascal agenouillé sur une croix, avec en arrière plan des nuées et des rayons de soleil.

Les crochets à usage de porte-couronne ont la forme de gargouilles. La table en marbre ornant le mur postérieur est gravé d'une étoile à cinq branches. Le pavement du sol de deux couleurs (blanc et noir), sur lequel est déposé un Christ en croix, est à décor géométrique.

Cette concession, délimitée par une très belle grille en fer forgé, contient un tombeau en forme de chapelle, de style néogothique en calcaire, construit entre 1877 (date d'agrandissement de la concession et des travaux effectués par l'entrepreneur Hémart) et 1903, date du décès du filateur Joseph Louis Gustave David. Le monument exécuté en 1859 par l'entrepreneur Lequet-Lamarre, et vraisemblablement élevé dans une autre concession, n'est pas conservé.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.