Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille Deray-Toulouse

Dossier IA80007100 inclus dans Plaine P réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Deray-Toulouse
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 602 plaine P
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en avril 1902, par Eugénie Joséphine Toulouse veuve Deray, domiciliée à Amiens, 12 rue Debray.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Devallois a réalisé des travaux en 1902.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1902, daté par source
Auteur(s)Auteur : Devallois-Dupont entreprise de maçonnerie et de monuments funèbres
Devallois-Dupont entreprise de maçonnerie et de monuments funèbres

Entreprise de monuments funèbres dirigée par O. Devallois-Dupont et installée 36 rue des Jacobins. Elle succède à l'entreprise Barbier-Fidon et Devallois-Dupont.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte ouvragée et fer forgé, à portillon antérieur central à deux vantaux, fixée sur sol, à usage de parvis, rehaussé et en pierre de Tournai, auquel on accède par deux marches. Elle contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique en pierre de Tournai et pierre d'Ecaussine. La toiture, à deux pans, est en pierre de Tournai. La façade antérieure, fermée par une imposante porte en fonte ouvragée à deux vantaux, est surmonté d'un fronton triangulaire à crochets, orné de pinacles, soutenu par deux pilastres et deux paires de colonnettes supérieures. Le tympan en pierre d'Ecaussine, à arcade ogivale, est percé d'un vitrail trilobé.

A l'intérieur, difficilement accessible, le mur postérieur, percé d'un vitrail quadrilobé, est agrémenté d'un faux-autel en marbre blanc supporté par deux colonnettes. Ce faux-autel, de chaque côté duquel se trouvent deux prie-dieu paillés en bois (en très mauvais état), est surmonté d'une grande croix latine en marbre blanc. Enfin, le sol est pavé d'un dallage en damier noir et blanc.

Inscriptions :

Date du décès (intérieur du tombeau-chapelle, mur gauche) : 1927 / 1912 / (mur droit) 1937 / [non lu] / (mur postérieur) 1902 / 1910.

Epitaphe (intérieur du tombeau-chapelle, mur gauche) : Albert Valéry Auguste / FAUVELLE / docteur en Droit / avocat à la Cour d'Appel / ancien bâtonnier de l'Ordre / époux de Célestine Hortence Lucie / DERAY / 1856-1912 / (mur postérieur) Jean-Baptiste Frédéric / DERAY / ancien négociant / époux de Joséphine Eugénie / TOULOUSE / Né le 28 novembre 1824 / décédé le 25 février 1902 / R.I.P.

Inscription concernant le destinataire : Famille Deray-Toulouse.

Murspierre
marbre
fonte
fer
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
État de conservationmauvais état
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

Le portillon de clôture est surmonté d'une croix.

Le fronton à crochets (acanthe), initialement surmonté d'un élément (disparu), est orné de pinacles fleuronnés. Le tympan, surmonté d'un fleuron (feuilles d'acanthe), est orné d'un décor sculpté central de feuilles et de grappes de raisins entrelacées de rubans. L'arcade ogivale est soulignée par une frise géométrique (grelots). Le vitrail quadrilobé ornant le mur postérieur est peint d'un très beau décor de fleurs de pensées. Les colonnettes supportant le faux-autel, surmonté d'une grande croix latine fleuronnée, sont coiffées de chapiteaux feuillagés.

Cette concession, conservant sa grille en fonte ouvragée et fer forgé, contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique en pierre de Tournai et pierre d'Ecaussine, sans doute réalisé vers 1902 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations) par l'entrepreneur Devallois (autorisations de construction), pour le négociant Jean-Baptiste Frédéric Deray. Le vitrail quadrilobé intérieur est peint d'un beau décor de fleurs de pensée entrelacées.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline