Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille Desjardins-Quenescourt

Dossier IA80007033 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Desjardins-Quenescourt
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 206 plaine F
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en octobre 1864, par Jean-Baptiste Samson Desjardins, domicilié à Amiens, 16 rue du Camp-des-Buttes.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé a réalisé des travaux de réparation en 1904.

Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur Lefebvre fils.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1904, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres, fondée par Achille Eugène Sallé-Joseph, né en 1799 ou 1802, constructeur de monuments funèbres, rue Saint-Maurice (listes électorales de 1843, recensement de 1856). L'annuaire de 1862 situe l'entreprise 137 Grande-rue Saint-Maurice, à côté de l'entreprise Lamolet.

Son fils Eugène Sallé-Barré (né en 1845), tailleur de pierre (1852), lui succède à la direction de l'entreprise avant 1881 (recensements de 1881 et 1906).

Les recensements de 1906-1911 donnent l'entreprise au 403 rue Saint-Maurice. Il y travaille avec Jean-Baptiste Sallé - sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour églises.

Son fils Eugène Achille Désiré Sallé (1873-1905) est sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Lefebvre Edouard , dit(e)
Lefebvre Edouard , dit(e)

Edouard Lefebvre, maçon et monuments funèbres, établi à Amiens, rue de l'Ecluse (actuelle rue Baillon), en 1856 (recensement de population) et en 1862 (annuaire de 1862). Actif à Poulainville en 1871 (entrepreneur de maçonnerie & monuments funèbres).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Personnalité : Desjardins Jean-Baptiste Samson
Desjardins Jean-Baptiste Samson (1802 - 1894)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai (en grande partie déposés) reliés par des barres en fonte et clos par un portillon antérieur central à barreaux croisés (déposé) en fonte ouvragée. Le sol, rehaussé et auquel on accède par une marche, est en pierre de Tournai, en très mauvais état (la face antérieure est ouverte, laissant apparaître le trou du caveau) et complètement recouvert par la végétation. La sépulture contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique, qui est totalement construit en calcaire. La façade antérieure, agrémentée de pilastres simples aux angles, supporte un entablement et un fronton triangulaire à acrotères doubles. La façade postérieure est percée d'un oculus, ornée d'un vitrail bleu. La toiture à deux pans, soulignée par une corniche moulurée, est en calcaire, recouverte d'une protection en zinc. Le monument est fermé par une porte cintrée à deux vantaux en fonte, soulignée par une petite moulure et déposée à l'intérieur du monument. A l´intérieur du tombeau-chapelle, se trouve un faux-autel d'applique de forme trapézoïdale en calcaire, qui est surmonté d'une tablette horizontale en marbre (ou pierre d'Ecaussine) portant les épitaphes des défunts.

Inscriptions :

Dates des décès (mur postérieur) : 1900 / 1864 / 1894.

Épitaphe (mur postérieur) : Jean-Baptiste Alexandre / DESJARDINS / ancien avoué à la Cour d'Appel / décédé le 11 juillet 1894 / dans sa 89e année.

Inscription concernant le destinataire (entablement, en creux profond) : Famille Desjardins-Quenescourt.

Signature (base, en haut à droite) : Lefebvre fils.

Murscalcaire
marbre
pierre
fonte
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
État de conservationmauvais état, envahi par la végétation
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Le portillon de clôture à barreaux croisés est ornée d'une croix centrale ouvragée. Le fronton triangulaire du tombeau-chapelle, initialement surmonté d'un élément (disparu), est sculpté d'une couronne d'immortelles et de laurier entrelacée de rubans et les acrotères doubles sont gravés de fleurs de pavot et de feuilles d'acanthe.

Cette concession, rehaussée et conservant sa clôture (en très mauvais état), contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique en calcaire. L'édicule, percé d'un oculus postérieur orné d'un vitrail bleu, est signée par l'entrepreneur Lefebvre fils et a sans doute été réalisé vers 1864 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation) pour le fils de monsieur Jean-Baptiste Alexandre Desjardins, avoué à la Cour d'Appel d'Amiens. On signalera également que l'entrepreneur A. Sallé aurait réalisé des travaux de réparation en 1904.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).

Bibliographie
  • La Madeleine et les contemporains de la Révolution. Amiens : Imprimerie I. & R. G., [1989].

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.