Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille H. Devred

Dossier IA80004113 inclus dans Cimetière communal d'Amiens, dit Vieux cimetière Saint-Acheul réalisé en 2005

Fiche

Appellations famille H. Devred
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : 490bis plaine B Vieux cimetière de Saint-Acheul

Les archives conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le caveau est construit en 1914, sur les plans de l'architecte A. Boutmy ; tombeau est construit l'année suivante, par l'entrepreneur Lamolet-Tattegrain.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1914, daté par source
1915, daté par source
Auteur(s) Auteur : Boutmy Auguste, Denis,
Auguste, Denis Boutmy

Architecte actif à Amiens autour de 1900. Succède à Emile Ricquier comme architecte départemental de la Somme.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres, dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet,
entreprise de monuments funèbres Lamolet - St-Maurice , dit(e) Lamolet, H. Lamolet, T. Lamolet

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Le tombeau en forme de chapelle est précédé d'un parvis sans clôture, au centre duquel s'étend une tombale plate, donnant accès au caveau. Deux jardinières à plantes sont disposées de part et d'autre de la porte. L'édicule, construit en calcaire appareillé en pierre de taille, est couvert d'un dôme à quatre pans surmonté d'une croix. Le fronton à imposte est orné d'une grille en fer forgé à motifs végétaux (fig. 3). Quatre colonnes de marbre rose à chapiteaux "corinthiens" soulignent les angles. Une porte en fer forgé y donne accès (fig. 2).

Monogramme Alpha et Omega, lampe au dessus de la porte. Porte (verrière) : croix (fig. 2).

Inscription concernant le destinataire : famille H. DEVRED ; monogramme D L.

Murs calcaire pierre de taille
Toit calcaire en couverture
Couvertures dôme polygonal
Typologies tombeau en forme de chapelle à parvis
Techniques vitrail
sculpture
Représentations lampe croix symbole funéraire symbole chrétien alpha et oméga

Ce tombeau chapelle à parvis, construit en 1915 par l'entrepreneur Lamolet-Tattegrain, sur les plans de l'architecte A. Boutmy, constitue un des exemples les plus remarquables du cimetière, à rapprocher du tombeau de la famille Alfred Hunebelle.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/11. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1913-1917).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.