Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) des familles Kauffmann-Delecroix, Crochard et Cocquelet-Durier

Dossier IA80006087 inclus dans Plaine H réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationssépulture des familles Kauffmann-Delecroix, Crochard et Cocquelet-Durier
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 2 plaine H
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en janvier 1848, par Jean Louis Ildefonce Crochard, marchand ferblantier-lampiste et Joséphine Catherine Durier, son épouse, domiciliés à Amiens, 23 rue des Chaudronniers.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé fils a réalisé une "chapelle néogothique" en 1871.

Le tombeau-chapelle porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1871, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres, fondée par Achille Eugène Sallé-Joseph, né en 1799 ou 1802, constructeur de monuments funèbres, rue Saint-Maurice (listes électorales de 1843, recensement de 1856). L'annuaire de 1862 situe l'entreprise 137 Grande-rue Saint-Maurice, à côté de l'entreprise Lamolet.

Son fils Eugène Sallé-Barré (né en 1845), tailleur de pierre (1852), lui succède à la direction de l'entreprise avant 1881 (recensements de 1881 et 1906).

Les recensements de 1906-1911 donnent l'entreprise au 403 rue Saint-Maurice. Il y travaille avec Jean-Baptiste Sallé - sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour églises.

Son fils Eugène Achille Désiré Sallé (1873-1905) est sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, n'est pas vraiment délimitée. On y accède par trois marches en calcaire et granito. Elle contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique, totalement construit en pierre de Tournai. La façade antérieure supporte un fronton triangulaire à crochets, orné de pinacles. La façade postérieure est percée d'un petit quadrilobe. La toiture est en pierre de Tournai. L'édicule est fermé par une très belle porte ouvragée en fonte, encadrée par deux paires de colonnettes et surmontée d'une imposte ajourée.

Inscriptions :

Inscription (porte en fonte, vantail gauche) : Dans ce lieu / vous tous / qui passez / - / Priez Dieu / pour les / Trépassés / - / Lacrymosa / Dies Illa / Qua Resurget / ex Favilla / - / C.D ; (vantail droit) Tous créés / par ses Volontés / - / Seront / par Lui / Ressuscités / - / Judicandus / Homo Reus / Huic Ergo / Parce Deux / - / C.D.

Inscription concernant le destinataire : Sépulture des familles Kauffmann-Delecroix / Crochard et Cocquelet-Durier.

Monogramme (porte en fonte) : C.D.

Signature (façade antérieure, base du pilastre droit) : A. Sallé.

Murspierre
calcaire
fonte
Typologiestombeau en forme de chapelle ; style néogothique
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Le fronton triangulaire du tombeau-chapelle, orné de crochets, est surmonté d'une croix fleuronnée, encadrée par deux pinacles ouvragés. Le tympan est sculpté d'une quintefeuille ornée d'une étoile centrale à cinq branches et l'imposte ajourée est trilobée. Les colonnettes encadrant la très belle porte en fonte ouvragée sont coiffées de chapiteaux feuillagés et la base des pilastres est agrémentée de quadrilobe.

Ce tombeau en forme de chapelle de style néogothique constitue un exemple bien documenté. Il est signé par l'entrepreneur A. Sallé et sa réalisation en 1871 est attestée par les sources (autorisation de construction). L'édicule se distingue également par la qualité et la richesse du décor de la porte en fonte, qui y donne accès. Sur cette porte, les monogrammes CD font uniquement référence aux familles Crochart et Coquelet, Durier et non aux familles Kauffmann-Delecroix, dont les noms sont pourtant gravés avec la même calligraphie, sur le fronton.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.