Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) des familles Lenormand-Capentier-Piolé et Priolet [anciennement Lefèvre-Levert]

Dossier IA80005844 inclus dans Plaine E réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellationsfamilles Lenormand-Carpentier-Piolé et Priolet
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 32 plaine E
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en août 1830 et agrandie en juin 1864, par Jean-Baptiste Antoine Lefebvre, domicilié à Amiens, rue Saint-Jacques.

Le terrain fut ensuite affecté à la famille Lenormand-Carpentier, venant du cimetière Saint-Pierre Ancien (Perpétuelle, n°33). Il a été acquis en août 1882, par Gustave Lenormand, fabricant de chaussures, domicilié à Amiens, 8 rue du Pavée et agrandi en avril 1897, par Céline Adolphine Carpentier veuve Lenormand, propriétaire, domiciliée à Amiens, 4 Impasse Tappeplomb.

Le monument porte la signature de l'entrepreneur Leroy-Digeon.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Leroy-Digeon François Victor
Leroy-Digeon François Victor (1814 - 1876)

Père d'Alexandre Leroy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte ouvragée peinte, à portillon antérieur central, fixée sur une bordure en pierre de Tournai, percée de trous permettant l'écoulement des eaux. La clôture est agrémentée de porte-couronne mortuaire en crochets aux angles antérieurs et le sol du parvis, auquel on accède par deux marches, est recouvert de dalles en pierre de Tournai sur un soubassement en béton (remaniement). Deux bouches également situées aux angles antérieurs permettent l'aération du caveau.

La concession contient un tombeau en forme de chapelle de style éclectique, construit en calcaire sur un soubassement en pierre de Tournai. La façade antérieure présente un entablement sur lequel est fixée une tablette en granite gris poli (remaniement) et un fronton cintré (ou en anse de panier) légèrement en saillie, soutenu par deux colonnes cannelées. L'édicule, souligné par une corniche moulurée et rythmé par des pilastres également cannelés, est fermé par une porte cintrée en fonte ouvragée et ajourée. Les façades latérales et postérieure sont percées d'une fenêtre cintrée.

L'intérieur du tombeau-chapelle, inaccessible, conserve ses vitraux latéraux (celui ornant la fenêtre cintrée postérieure a disparu) et présente un faux-autel de style néoclassique en calcaire. Deux jardinières à plantes en fonte peinte sont déposées de part et d'autre de l'entrée de la sépulture.

Inscriptions :

Dates des décès : [illisible].

Inscription concernant le destinataire (entablement, tablette en granite gris poli, remaniement) : Familles Lenormand-Carpentier-Piolé / Priolet.

Signature : Leroy-Digeon.

Murscalcaire
pierre
granite
fonte
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style éclectique
Techniquesfonderie
sculpture
vitrail
Précision représentations

La grille de clôture ainsi que les porte-couronne en crochets sont ornés de fleurs et le portillon est surmonté d'une croix agrémentée d'une fleur centrale. Le fronton du tombeau, souligné par une frise géométrique, est sculpté d'un beau décor végétal (feuilles d'acanthes, immortelles) et les colonnes (dont la base est bombée) ainsi que les pilastres cannelés sont coiffés de chapiteaux corinthiens et feuillagés. Les vitraux des fenêtres latérales représentent une croix latine.

Cette concession, qui conserve sa clôture, contient un tombeau en forme de chapelle de style éclectique en calcaire. Le fronton cintré saillant présente un décor sculpté de style rocaille, assez peu fréquent. L'édicule, identique à celui qui est élevé dans la concession voisine, a sans doute été réalisé entre 1864 (date d'agrandissement de la concession par la famille Lefebvre-Levert, anciennement concessionnaire) et 1871 (date de la première inhumation). Il porte la signature de l'entrepreneur amiénois Leroy-Digeon, qui a réalisé de nombreux tombeaux dans le cimetière, dont deux autres monuments contemporains en forme de chapelle dans la plaine F (Lupart) et dans la plaine O (Lelièvre). La tablette en granite poli portant le nom des familles Lenormand-Carpentier-Piolé et Priolet - actuellement concessionnaires - a probablement été posée vers 1972.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.