Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) des familles Luneau-Marseigne et Cavillier

Dossier IA80006925 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamilles Luneau-Marseigne et Cavillier
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 95 plaine F
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en janvier 1850, par Michel Luneau, domicilié à Amiens. Elle fut agrandie une première fois en juillet 1850, par Michel Luneau et Nathalie Marseigne, domiciliés à Amiens, puis une seconde fois en août 1866, par Nathalie Marie Julie Marseigne veuve Luneau, domiciliée à Amiens. Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur Lefebvre fils.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Lefebvre Edouard , dit(e)
Lefebvre Edouard , dit(e)

Edouard Lefebvre, maçon et monuments funèbres, établi à Amiens, rue de l'Ecluse (actuelle rue Baillon), en 1856 (recensement de population) et en 1862 (annuaire de 1862). Actif à Poulainville en 1871 (entrepreneur de maçonnerie & monuments funèbres).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte ouvragée et fer forgé, initialement peinte, à portillon antérieur central (disparu), fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai, sur un soubassement en briques rehaussé en fonction du dénivelé du terrain. Le sol est recouvert de dalles en pierre de Tournai et agrémenté de deux emplacements latéraux à usage de jardinières à plantes (ou plates-bandes). Deux rigoles, situées de chaque côté de la dalle fermant l'entrée du caveau, permettent l'écoulement des eaux de pluie. La sépulture contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique en calcaire, auquel on accède par deux marches. La façade antérieure supporte un entablement ainsi qu'un fronton triangulaire à acrotères et des pilastres cannelés rythment les quatre angles de l'édicule. Les façades latérales sont percées d'une fenêtre cintrée. La toiture à deux pans, soulignée par une corniche moulurée, est en calcaire et recouverte d'une protection en zinc. Enfin, le monument est fermé par une porte rectangulaire en fonte ouvragée peinte.

A l'intérieur du tombeau-chapelle, plusieurs éléments en calcaire (?), déposés contre le mur postérieur, forment une sorte de faux-autel. Les murs latéraux sont chacun agrémentés de six tablettes en marbre portant les épitaphes des défunts et le sol présente un dallage de tomettes noires et blanches.

Inscriptions :

Dates des décès (mur intérieur gauche) : [non lu] / [non lu] / 1943 / - / [non lu] / 1878 / 1948 / (mur intérieur droit) [non lu] / [non lu] / [non lu] / - / [non lu] / [non lu] / 1968 ; 1985.

Inscription concernant le destinataire (entablement, en relief) : Familles Luneau-Marseigne et Cavillier.

Signature (base du pilastre droit) : Lefebvre fils.

Murscalcaire
pierre
brique
marbre
fonte
fer
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
État de conservationétat moyen
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

La grille de clôture est surmontée d'une frise végétale ouvragée.

Le fronton triangulaire du tombeau, initialement surmonté d'un élément (disparu), est sculpté d'une couronne d'immortelles entrelacée de rubans. Les acrotères sont gravés de belles fleurs et les pilastres cannelés sont coiffés de chapiteaux ioniques à frise en ronds. La partie supérieure de la porte fermant l'édicule présente un décor végétal en fonte ouvragée et la partie inférieure est ornée d'une couronne de laurier agrémentée d'un sablier ailé central, ainsi que de quatre étoiles à six branches aux angles.

A l'intérieur, le dallage de tomettes noires et blanches présente un motif de croix latine. Un crucifix en bois noir est déposé sur le faux autel et une croix ainsi que deux couronnes de fleurs en barbotine sont fixées sur le mur postérieur.

Cette concession, rehaussée en fonction du dénivelé du terrain, acquise et agrandie en 1850 puis en 1866, conserve sa clôture. Elle contient un tombeau en forme de chapelle de style néoclassique en calcaire, signé par l'entrepreneur Lefebvre fils, et sans doute réalisé vers 1866 (date du second agrandissement de la concession et de l'une des inhumations) en remplacement du monument d'origine.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.