Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (croix funéraire) de la famille du serrurier François Tambini

Dossier IA80006509 inclus dans Plaine D réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsTambini
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 1B plaine D
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en septembre 1881 et agrandie en septembre 1897, par François Tambini, serrurier et fabricant de croix, domicilié à Amiens, 18 rue Saint-Germain. Le portillon de clôture porte la signature illisible d'un serrurier installé rue Saint-Germain à Amiens, sans doute l'entreprise de François Tambini.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Tambini François
Tambini François (1848 - )

Serrurier. Italien.

Recensement de 1872 : ouvrier serrurier domicilié rue Saint-Firmin-le-Confesseur. 24 ans.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
serrurier, auteur commanditaire signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte ouvragée à portillon antérieur central, fixée sur un sol rehaussé en pierre de Tournai, auquel on accède par trois marches. Elle contient une croix funéraire en fer, initialement peinte (couleur argent), sur laquelle sont fixées trois tablettes émaillées, une tablette en zinc et une tablette en marbre. Une jardinière à plantes en fonte est déposée au pied du monument.

Inscriptions :

Dates des décès (trois tablettes émaillées) : [illisible] / [illisible] / [illisible] / (tablette en zinc) 1881 ; 1894 ; 1896 / (tablette en marbre) 1957.

Épitaphe (tablette en marbre) : Louis TAMBINI / croix de guerre 14-18 / 1887-1957.

Signature (portillon de clôture) : [...] / rue Saint-Germain - Amiens.

Murspierre
marbre
fer
Typologiescroix funéraire (fer)
État de conservationmauvais état
Techniquesfonderie
Précision représentations

La grille est ornée de fleurs et le portillon est surmonté d'une croix. La croix funéraire, sur laquelle est fixée un Christ, est agrémentée de fleurs ainsi que de volutes végétales au niveau de sa base. La tablette en marbre est gravées de roses.

Cette concession rehaussée, acquise en 1881 et agrandie en 1897, conserve sa grille en fonte ouvragée sans doute réalisée par l'entreprise du concessionnaire, le serrurier et fabricant de croix François Tambini, dont la plaque (partiellement lisible) est fixée sur le portillon. La sépulture contient une croix funéraire en fonte, probablement élevée vers 1881 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation) par le concessionnaire (auteur-commanditaire).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.