Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (niche) de la famille Peulevé-Vincent

Dossier IA80006098 inclus dans Plaine H réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille Peulevé-Vincent
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 31 plaine H Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en septembre 1833, par Jean-Baptiste Louis Joseph Benoît Facquez de la Vallée, pharmacien, domicilié à Amiens, place du Grand Marché.

La sépulture Facquez est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'un monument "de forme méplate avec entablement supportant un fronton" (cf. annexe).

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé a reconstruit en 1876 le caveau de la sépulture Facquez de la Vallée.

Le tombeau en forme de niche porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Sallé entreprise de monuments funèbres, dit(e) Sallé père, Sallé fils,
entreprise de monuments funèbres Sallé , dit(e) Sallé père, Sallé fils

Entreprise de monuments funèbres, fondée par Achille Eugène Sallé-Joseph, né en 1799 ou 1802, constructeur de monuments funèbres, rue Saint-Maurice (listes électorales de 1843, recensement de 1856). L'annuaire de 1862 situe l'entreprise 137 Grande-rue Saint-Maurice, à côté de l'entreprise Lamolet.

Son fils Eugène Sallé-Barré (né en 1845), tailleur de pierre (1852), lui succède à la direction de l'entreprise avant 1881 (recensements de 1881 et 1906).

Les recensements de 1906-1911 donnent l'entreprise au 403 rue Saint-Maurice. Il y travaille avec Jean-Baptiste Sallé - sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour églises.

Son fils Eugène Achille Désiré Sallé (1873-1905) est sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Cette concession, en bordure d'allée et rehaussée par rapport au niveau du terrain, est délimitée par une grille en fonte ouvragée à portillon antérieur central (disparu), fixée sur une bordure en pierre de Tournai, sur un soubassement en briques. Le sol, auquel on accède par une marche, est recouvert de dalles en pierre de Tournai. La concession contient un tombeau en forme de niche monumentale de style néogothique en pierre de Tournai, surmonté d'un fronton triangulaire à crochets orné de pinacles fleuronnés et soutenu par deux colonnes. Le mur postérieur, percé d'un vitrail quadrilobé en grisaille, est agrémenté de trois grandes tables ogivales en marbre. Un cénotaphe en marbre blanc est déposée à l'intérieur du tombeau.

Inscriptions :

Dates des décès (tombeau) : 1876 ; 1876 ; 1884 ; 1844 ; 1854 ; 1833 ; 1818 / 1889 ; 1923 ; 1936 / 1914 ; 1918 ; 1967.

Date du décès (cénotaphe) : 1944.

Épitaphe (tombeau en forme de niche) : Mr Victor Désiré / PEULEVE / docteur en médecine / chevalier de la Légion d'Honneur / officier d'Académie / professeur / à l'Ecole de médecine / chirurgien en chef / de l'Hôtel Dieu / président de la Société médicale / d'Amiens / secrétaire général / de l'Assoc[iatio]n des médecins / de la Somme / membre / de l'Académie d'Amiens / et de plusieurs sociétés savantes / décédé le 24 janvier 1889 / dans sa 49ème année / [...] / Gaston PEULEVE / ancien officier de cavalerie / chevalier / de la Légion d'Honneur / 5 janvier 1936 / 65 ans / - / Général Henri Pierre / JULLIEN / Breveté d'Etat-major / officier / de la Légion d'Honneur / Croix de guerre / Ordres Alliés et Etrangers / décédé le 27 7bre 1918 / à l'âge de 57 ans.

Épitaphe (cénotaphe) : André JULLIEN / dit DU BREUIL / Homme de Lettres / Croix de guerre / Mort pour la France / Vercors - 1er août 1944 / Inhumé au cimetière M[ilitai]re de / St-Nizier-du-Moucherotte / Vercors.

Inscription concernant le destinataire (tombeau en forme de niche, fronton) : Famille Peulevé-Vincent.

Signature (tombeau, base de la colonne droite) : A. Sallé.

Murs pierre
marbre
fonte
Typologies tombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos, style néogothique
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

Le fronton à crochets est surmonté d'une croix fleuronnée, elle-même encadrée par deux pinacles fleuronnés et les colonnes sont coiffées de chapiteaux feuillagés.

Le vitrail quadrilobé en grisaille représente une croix entourée d'un décor végétal.

Cette concession conserve sa clôture et contient un tombeau en forme de niche monumentale de style néogothique en pierre de Tournai, dont le mur postérieur est percé d'un vitrail quadrilobé en grisaille. Signé par l'entrepreneur A. Sallé, il remplace le monument familial décrit par S. Comte (1847) et a sans doute été réalisé vers 1889 (date de l'une des inhumations) pour Victor Désiré Peulevé, docteur en médecine, chevalier de la Légion d'Honneur, officier d'Académie, professeur à l'Ecole de médecine, chirurgien en chef de l'Hôtel Dieu, président de la Société médicale d'Amiens, secrétaire général de l'Association des médecins de la Somme, membre de l'Académie d'Amiens et de plusieurs sociétés savantes.

Le petit cénotaphe en mémoire d'André JULLIEN, tombé pour la France dans le Vercors et inhumé au cimetière Militaire de St-Nizier-du-Moucherotte (38), a probablement été déposée après 1945.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extrait de : Promenades au cimetière de la Madeleine [Facquez]

    "A la suite se trouve la sépulture de la famille FACQUEZ. Le monument est de forme méplate avec entablement supportant un fronton dans le tympan duquel est sculpté le symbole de la médecine, et de chaque côté une branche de chêne. Au-dessus de la frise et sur cette bande de marbre noir est gravée, en lettres dorées, cette inscription :

    "Sépulture de la famille FACQUEZ"

    La sol est planté d'arbrisseaux et de fleurs ; deux plates-bandes parfaitement entretenues ornent cette sépulture qui renferme les dépouilles mortelles de MM. Jean-Baptiste-Louis-Joseph-Lenoël FACQUEZ-DELAVALLE, ancien pharmacien major et civil, décédé le 22 décembre 1844, âgé de 63 ans, et Henri-Honoré-Nicolas FACQUEZ, frère du précédent, aussi pharmacien, membre de l'académie d'Amiens, de la société médicale, du conseil académique, du conseil de salubrité et du jury médical du département de la Somme, ancien membre du conseil municipal, décédé le 8 septembre 1833, âgé de 78 ans."

    Stéphane C[omte], 1847, p. 125-126.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 125-126
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.