Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (niche) de la famille Rohart

Dossier IA80004282 inclus dans Cimetière communal d'Amiens, dit Vieux cimetière Saint-Acheul réalisé en 2005

Fiche

Appellationsfamille Rohart
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : 343 plaine C Vieux cimetière de Saint-Acheul

Les archives conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le tombeau est construit par l'entrepreneur de monuments funèbres Lamolet, en 1907. Il remplace un tombeau plus ancien réalisé par Geevers en 1879.

Le tombeau porte les signatures de l'architecte Viénot et de l'entrepreneur de monuments funèbres Lamolet.

La concession, acquise en 1879 a été reprise par la ville en 1970 (registre des concessions).

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1879, daté par source
1907, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lamolet - St-Acheul entreprise de monuments funèbres
Lamolet - St-Acheul entreprise de monuments funèbres

Entreprise fondée rue de Cagny par Ernest Lamolet marbrier, né à Amiens en 1853.

Le recensement de 1911 y signale Ernest (né en 1853) et Georges Lamolet (né en 1878).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature
Auteur : Viénot Paul architecte signature
Auteur : Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres
Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres fondée par François Geevers, sculpteur et marbrier d'origine belge, né en 1835 et installé à Amiens au milieu du 19e siècle.

François Geevers est domicilié esplanade de Beauvais (recencement de 1872) et papier à entête de 1882 (13 esplanade de Beauvais).

Son frère Jean-Baptiste Geevers, marbrier, né en 1839, est domicilié rue du Moulin.

Le nom semble ensuite se franciser et devient GEVERS.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier attribution par source

La concession, adossée au mur d'enceinte du cimetière, est délimitée par une bordure. Elle contient un tombeau en forme de niche de style néogothique en calcaire et une tombale à dos d'âne, en marbre belge, dit Petit-Granit ou pierre bleue. L'arcature et les pinacles reposent sur des colonnes et colonnettes à chapiteau corinthien.

Inscription concernant le destinataire (en relief) : famille ROHART. Signature : VIENOT arch. / LAMOLET.

Murscalcaire
marbre
Typologiestombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos ; style néogothique
État de conservationremanié

Ce tombeau niche en marbre belge, a été construit en 1907 par l'entreprise Lamolet, sur les plans de l'architecte Viénot (signature). C'est l'un des trois monuments funéraires identifiés de l'architecte avec ceux des famille Croizé et de Chassepot au cimetière de la Madeleine.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907-1910).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.