Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (obélisque) De Saint-Riquier

Dossier IA80005995 inclus dans Plaine E réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsDe Saint-Riquier
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 173 plaine E
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1837, par Côme Alexandre De Saint-Riquier, par Pauline Aimée De Saint-Riquier, épouse Fleury, par Joseph Herbet, par Félicité Herbet, épouse de Louis René Désiré Porion, domiciliés à Amiens. La sépulture de Mme Lecaron, veuve De Saint-Riquier est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'une "pyramide quadrangulaire en pierre de Senlis, supportée par un double socle", attribuée à l'entrepreneur Mangot, qui en a fourni aussi le plan (cf. annexe).

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Mangot Aimé Louis Pierre , dit(e)
Mangot Aimé Louis Pierre , dit(e) (1800 - )

Maître-maçon. Fils de Pierre Louis Mangot (1777-1841).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur (?), attribution par travaux historiques
Auteur : Mangot Pierre Louis , dit(e)
Mangot Pierre Louis , dit(e) (1776 - 1841)

Entrepreneur de maçonnerie actif à Amiens. Domicilié faubourg Saint-Fuscien (recensement de 1836).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur (?), attribution par travaux historiques

Cette concession, en bordure d'allée, n'est plus délimitée. Elle contient un pilier en forme d'obélisque à quatre pans en calcaire, fixé sur un piédestal quadrangulaire couronné. Ce piédestal est agrémenté sur sa face antérieure d'une table en marbre (ou pierre d'Ecaussine). Les emplacements prévus sur les faces latérales et postérieure, ne semblent pas avoir été utilisés. Une tablette devait également être fixée au-dessus du couronnement, mais a aujourd'hui disparue. La trace d'une croix latine encastrée (aujourd'hui disparue) est marquée dans la partie supérieure du pilier (face antérieure).

Inscriptions :

Date du décès : 1837.

Murscalcaire
marbre
Typologiesobélisque
État de conservationétat moyen

Cette concession, qui a perdu sa clôture, contient un obélisque en calcaire, décrit en 1847 par Stéphane Comte, qui attribue les plans à l´entrepreneur amiénois Mangot. Ce monument a été réalisé vers 1837, date d´acquisition de la concession et du décès de Marie Marguerite Félicité Lecaron, veuve De Saint-Riquier. L´urne cinéraire et la croix d´applique en marbre noir, signalés par Stéphane Comte ont disparu.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extrait de : Promemades au cimetière de la Madeleine

    "Le quatrième monument à la suite est une pyramide quadrangulaire en pierre de Senlis, supportée par un double socle et surmontée d´une urne cinéraire en marbre noir. Sur la face principale et à l´élévation supérieure est appliquée une croix également en marbre noir. Sur le premier socle est une bande de marbre portant cette inscription :

    "Ici repose le corps de Mme Marie-Marguerite-Félicité LECARON,

    Veuve de M. Louis-Alexandre DE SAINT-RIQUIER,

    décédée le 11 décembre 1837,

    âgée de 82 ans."

    Ce monument est de M. Mangot, qui en a fourni aussi le plan."

    Stéphane C[omte], 1847, p. 117-118.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 117-118
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.