Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (sarcophage) des familles Danicourt-Asselin et Dubos-Danicourt

Dossier IA80007164 inclus dans Plaine P réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamilles Danicourt-Asselin et Dubos-Danicourt
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 600 plaine P
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juin 1902, par madame veuve Danicourt-Asselin et par Arthur Dubos, domiciliés à Amiens, 288 rue du faubourg de Hem.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur A. Sallé a réalisé des travaux en 1902.

Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1902, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres, fondée par Achille Eugène Sallé-Joseph, né en 1799 ou 1802, constructeur de monuments funèbres, rue Saint-Maurice (listes électorales de 1843, recensement de 1856). L'annuaire de 1862 situe l'entreprise 137 Grande-rue Saint-Maurice, à côté de l'entreprise Lamolet.

Son fils Eugène Sallé-Barré (né en 1845), tailleur de pierre (1852), lui succède à la direction de l'entreprise avant 1881 (recensements de 1881 et 1906).

Les recensements de 1906-1911 donnent l'entreprise au 403 rue Saint-Maurice. Il y travaille avec Jean-Baptiste Sallé - sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour églises.

Son fils Eugène Achille Désiré Sallé (1873-1905) est sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature
Personnalité : Danicourt Auguste habitant célèbre attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai, reliés par des chaînes en fonte, initialement peintes, fixés un sol rehaussé en pierre de Tournai, auquel on accède par deux marches. Elle contient un tombeau en forme de sarcophage en pierre de Tournai, à tombale à dos d'âne.

Inscriptions :

Dates des décès (tombale) : 1902 ; 1930 / (face gauche) 1912 / 1931 / (face droite) [muet] / [muet].

Epitaphe (tombale) : Auguste / DANICOURT / industriel / membre du Conseil municipal / ancien adjoint au maire / de la Ville d'Amiens / décembre 1846-mai 1902 / - / Arthur / DUBOS / ingénieur I.D.N / 1869-1930 / époux de Berthe DANICOURT.

Inscription (socle, face antérieure) : Concession à perpétuité.

Inscription concernant le destinataire (face antérieure) : Familles / Danicourt-Asselin / et Dubos-Danicourt.

Signature (sol, face antérieure, à droite) : A. Sallé.

Murspierre
fonte
Typologiestombeau en forme de sarcophage
Techniquesfonderie
Précision représentations

Les poteaux de clôture sont surmontés de boules en fonte initialement peintes.

Cette concession, conservant sa clôture, contient un tombeau en forme de sarcophage en pierre de Tournai, signé par l'entrepreneur A. Sallé et sans doute réalisé vers 1902 (autorisations de construction), date d'acquisition de la concession et du décès de l'industriel Auguste Danicourt, membre du Conseil municipal et adjoint au maire de la Ville d'Amiens.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.