Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Baudouin-Bellair et Yvert et François-Coquebert

Dossier IA80006864 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Baudouin-Bellair et Yvert et François-Coquebert
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 50 et 50bis plaine F Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, la concession F n°50 fut acquise en septembre 1854, par Alexandrine Elisabeth Bellair veuve Baudouin, rentière, domiciliée à Amiens, 17 rue de la Narine. Une note en marge indique que le dernier défunt, Eugène Désiré Yvert décédé le 23 février 1878, a été le fondateur du journal "La Gazette de Picardie". La concession F n°50 bis fut acquise en septembre 1880, par Henri Alexandre Hélène Yvert, imprimeur, domicilié à Amiens, 64 rue des Trois-Cailloux.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que des travaux ont été réalisés en 1850, que l'entrepreneur A. Sallé fils a réalisé des travaux en 1876 (F 50) et en 1880 (F 50 bis).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1850, daté par source
1876, daté par source
1880, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Yvert Eugène Désiré, habitant célèbre, attribution par source
Personnalité : Yvert Henri, habitant célèbre, attribution par source
Personnalité : Yvert Louis, habitant célèbre, attribution par source
Auteur : Sallé entreprise de monuments funèbres, dit(e) Sallé père, Sallé fils,
entreprise de monuments funèbres Sallé , dit(e) Sallé père, Sallé fils

Entreprise de monuments funèbres, fondée par Achille Eugène Sallé-Joseph, né en 1799 ou 1802, constructeur de monuments funèbres, rue Saint-Maurice (listes électorales de 1843, recensement de 1856). L'annuaire de 1862 situe l'entreprise 137 Grande-rue Saint-Maurice, à côté de l'entreprise Lamolet.

Son fils Eugène Sallé-Barré (né en 1845), tailleur de pierre (1852), lui succède à la direction de l'entreprise avant 1881 (recensements de 1881 et 1906).

Les recensements de 1906-1911 donnent l'entreprise au 403 rue Saint-Maurice. Il y travaille avec Jean-Baptiste Sallé - sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour églises.

Son fils Eugène Achille Désiré Sallé (1873-1905) est sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai, reliés par des chaînes en fonte ouvragée peinte et fixés sur une bordure également en pierre de Tournai. Elle s'appuie à droite sur la clôture de la concession voisine et le sol est recouvert d'un tapis végétal (lierre). La sépulture contient une stèle néogothique à fronton triangulaire, en pierre de Tournai.

Inscriptions :

Dates des décès : 1878 ; 1885 ; 1950 ; 1956 / 1902 ; 1892 ; 1948 ; 1974 ; 1986 / (base) 1880 ; 1878 / 1854 ; 1877 / 1913.

Épitaphe : Eugène / YVERT / fondateur / de la Gazette de Picardie / 1794-1878 / - / Henry YVERT / fondateur / de l'Echo de la Somme / 1836-1885 / - / Louis YVERT / journaliste / maître-imprimeur / 1866-1950 / - / Henri YVERT / maître-imprimeur / 1894-1956.

Murs pierre
fonte
Typologies stèle funéraire architecturée, style néogothique
Techniques fonderie
Précision représentations

Le fronton triangulaire de la stèle, surmonté d'une croix fleuronnée, est gravé d'arabesques végétales et de l'inscription R.I.P.

Cette concession regroupe deux terrains, acquis respectivement en 1854 (F 50) et en 1880 (F 50 bis) et conserve une clôture commune. Elle contient une stèle néogothique, en pierre de Tournai, probablement réalisée vers 1878, date du décès d'Eugène Yvert, fondateur de la Gazette de Picardie, ou 1880, date de l'une des inhumations, de l' acquisition de la concession F 50 bis, et de la pose de la clôture. Il s'agit de la sépulture de la famille Yvert, imprimeurs de renom, marchands de timbres-poste et propriétaires d'une maison d'édition philatélique française de réputation internationale, qui fut fondée en 1896. La nature des travaux réalisés en 1850, puis en 1876 et 1880 par l'entrepreneur A. Sallé fils n'a pas été identifiée.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.