Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Beaucousin

Dossier IA80006062 inclus dans Plaine I réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

AppellationsBeaucousin
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 35 plaine I
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en avril 1858, par Edouard Beaucousin, propriétaire, domicilié à Amiens, 40 rue des Jacobins.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur de maçonnerie Alfred Lequet a réalisé le caveau en 1858 et que l'entrepreneur de monuments funèbres Lequet-Lamarre a construit la clôture - un petit mur de pierre surmonté d'une grille - ainsi que le monument funéraire - une stèle de style néoclassique à trois tables - en 1859.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1858, daté par source
1859, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lequet Alfred
Lequet Alfred

Entrepreneur de maçonnerie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Lequet-Lamarre entrepreneur attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte ouvragée et fer forgé à portillon antérieur central (déposé), fixée sur un petit mur-bahut en calcaire. Elle contient une stèle de style néoclassique, surmontée d'une belle corniche moulurée et agrémentée de trois tables en marbre noir. La partie centrale, ainsi que la table en marbre qui y est incrustée, sont cintrées.

Inscriptions :

Dates des décès : 1803 ; 1829 ; 1815 ; 1811 / 1859 ; 1862 ; 1819 ; 1869 / 1870 ; 1871 ; 1873.

Épitaphe : Ici repose le corps / de monsieur Jules Anatole / BEAUCOUSIN / ancien maire d'Aumale, ancien Conseiller général du département / de la Seine Inférieure / membre du Conseil municipal / décédé le 16 mars 1869 / dans sa 56ème année.

Murscalcaire
marbre
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire monumentale ; style néoclassique
État de conservationenvahi par la végétation
Techniquesfonderie
ferronnerie
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon devait initialement être surmonté d'une croix (cassée).

Cette concession conserve sa clôture et contient une stèle néoclassique en calcaire, qui a sans doute été élevée vers 1858, date d'acquisition de la concession et de la réalisation du caveau par l'entrepreneur de maçonnerie Alfred Lecquet (autorisations de construction) ou vers 1859 (date de l'une des inhumations). Ce tombeau se signale par la polychromie des matériaux utilisés (calcaire blanc et marbre noir). Un modèle très proche exécuté pour la famille Chevalier-Vion, a été identifié dans la plaine F.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.