Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de famille du chanoine Ludovic François Lucas de Genville

Dossier IA80006048 inclus dans Plaine I réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille du chanoine Ludovic François Lucas de Genville
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 21 plaine I Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juillet 1844, par le chanoine Louis François Lucas, domicilié à Amiens, Palais épiscopal, et agrandie en août 1851, par Flore Baillet, rentière, domiciliée à Amiens, 13 rue Saint-Denis.

Le monument est dessiné par les frères Duthoit au milieu du 19e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte ouvragée à portillon antérieur central, fixée sur une bordure en grès. Elle contient une stèle à croix monumentale, très finement sculptée, en calcaire (ou pierre de Senlis ?).

Inscriptions :

Date du décès : 1851.

Épitaphe : D.O.M / In spem resurrectionis / Hic jacet / Ludovicus Franciscus / LUCAS DE GENVILLE / Presbyter canoncus titularis / Ill. ecclesi e ambianensis / vener. Capituli et dioecesis / Olim généralis secretarius / Natus die 25 Aug. 1795 / Obiit die 31 Jul. 1851 / - / per transiit benefaciende - Act. X, 58.

Inscription concernant le destinataire (partie médiane, en creux profond) : Sépulture de Famille.

Inscriptions (iconographie ; phylactères tenus par les quatre représentations des Evangélistes) : Sanctus Matheus / Sanctus Marcus / Sanctus Jeanus / Sanctus Lucus.

Inscription (base, en creux profond) : Concession à perpétuité.

Murs calcaire
grès
fonte
Typologies stèle funéraire monumentale à croix (Tétramorphe)
États conservations envahi par la végétation
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons.

La croix surmontant la stèle est sculptée d'un Tétramorphe, agrémenté d'un Christ central et d'un décor végétal (feuilles de vigne, lierre, feuilles d'acanthe).

Cette concession, acquise en 1844 et agrandie en 1851, contient une stèle à croix monumentale en calcaire, qui a sans doute été réalisée vers 1851, date d'agrandissement de la concession et du décès du chanoine François Lucas. Le monument se signale par la qualité du décor sculpté et l'épitaphe en latin accompagnée d'inscriptions extraites de la Bible.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Documents figurés
  • Le tombeau du chanoine de Genville au cimetière de la Madeleine, dessin des frères Duthoit, 3e quart 19e siècle (Musée de Picardie, Amiens).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.