Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Archelin

Dossier IA80006894 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Archelin
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 64 plaine F
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mars 1863, par Lucie Suzanne Archelin, domiciliée à Amiens, Impasse Montmignon.

La stèle porte la signature de l'entrepreneur Galampoix.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Galampoix marbrerie et entreprise de monuments funèbres
Galampoix marbrerie et entreprise de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et monuments funèbres fondée par Joseph Galampoix (1819-1901). Lui succède l'entreprise Cavillon-Galampoix, dirigée par son gendre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé à portillon antérieur central (déposé à gauche du monument) et s'appuie à gauche sur la clôture de la concession voisine. La sépulture contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en calcaire, agrémentée de deux tables en marbre (ou pierre d'Ecaussine).

Inscriptions :

Dates des décès : 1863 / 1883.

Épitaphe : Jean François Florent / ARCHELIN / ancien chef de section à la Préfecture / décédé le 1er mai 1863 / âgé de 64 ans.

Inscription concernant le destinataire (entablement, en creux profond) : Sépulture de la famille Archelin.

Signature (base, en haut à droite) : Galampoix.

Murscalcaire
marbre
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
État de conservationétat moyen, envahi par la végétation
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon (déposé) est surmonté de deux anges ailés agenouillés en prière qui devait initialement encadrer une croix (disparue). Le fronton triangulaire, initialement surmonté d'un élément (disparu), est sculpté d'une couronne de fleurs entrelacée de rubans et les acrotères sont gravés de palmettes. La partie inférieure de la stèle est percée d'un petit emplacement ovale, qui a pu abriter un médaillon (ou peut-être une photo ?).

Cette concession conserve sa clôture et contient une stèle funéraire en calcaire, signée par l'entrepreneur Galampoix et probablement élevée vers 1863, date d´acquisition de la concession et du décès de Jean-François Florent Archelin, chef de section à la Préfecture.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.