Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Boyencourt-Joron

Dossier IA80005788 inclus dans Plaine G réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Boyencourt-Joron
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 69 plaine G
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en novembre 1851, par Charles François Boyencourt, débitant, domicilié à Amiens, 28 boulevard du Port. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que le maçon A. Dumont, domicilié à Amiens, 61 rue du Grand-Vidame, a réalisé des travaux en 1901.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1901, daté par source
Auteur(s)Auteur : Dumont A. maçon attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé à portillon antérieur central (disparu), fixée sur une pierre de seuil en granite belge avec un soubassement en briques et appuyée à droite sur la clôture de la concession voisine. Le sol est recouvert de terre et la dalle fermant l'entrée du caveau est en granite belge. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire, qui se dresse sur un soubassement en briques.

Inscriptions :

Dates des décès : 1869 ; 1877 ; 1906 ; 1899 / 1842 ; 1843 ; 1851 ; 1855 ; 1901 / (base) 1890 / 1915.

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille Boyencourt-Joron.

Murscalcaire
granite
brique
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées. Le fronton de la stèle, encadré par une frise géométrique et surmonté d'un écu muet, est sculpté d'une couronne de fleurs entrelacée de rubans et les acrotères sont gravés de roses. Trois flambeaux renversés ornent la base et des fleurs (décor végétal) sont gravées sur l'ensemble du tombeau.

Cette concession, qui conserve sa clôture, contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire, sans doute réalisée entre 1851 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations) et 1869 (date de l'une des inhumations). Le maçon A. Dumont a réalisé des travaux sur le caveau en 1901 (autorisations de construction).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/8. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1900-1904).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.