Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Corroyer-Paul

Dossier IA80006011 inclus dans Plaine E réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellations famille Corroyer-Paul
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 188 plaine E Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1867, par Alexandrine Judith Paul, veuve Corroyer, domiciliée à Amiens, 40 rue du Grand Vidame. La stèle porte la signature de l'entrepreneur Carette.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Carette-Andrieux Jean-Baptiste Adolphe,
Jean-Baptiste Adolphe Carette-Andrieux (1854 - 1905)

Entrepreneur de marbrerie à Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par deux poteaux antérieurs en grès, initialement reliés par un portillon en fonte ouvragée (disparu), qui sont fixés sur une pierre de seuil antérieure également en grès. De chaque coté, des barres latérales en fonte, fixées sur une pierre de seuil en calcaire, ferment la sépulture. Le sol, à plusieurs niveaux et fortement remanié, est recouvert de dalles en granito.

Elle contient un tombeau-monument de forme incurvée en calcaire, qui est agrémenté d'une grande vasque antérieure à usage de jardinière à plantes et surmonté d'un entablement et d'un fronton à volutes finement sculpté. Une table en marbre (ou pierre d'Ecaussine), de forme incurvée et très difficile à lire, est encastrée dans la partie médiane du tombeau. L'entablement est également orné d'une tablette en marbre.

Inscriptions :

Épitaphe : A la mémoire d'un bon époux / [...] Léopold Louis CORROYER, propriétaire / [...].

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille Corroyer-Paul.

Inscription (partie inférieure, en creux profond) : Concession à perpétuité.

Signature (base, en haut à droite, en creux profond) : Carette.

Murs calcaire
marbre
grès
fonte
Typologies stèle funéraire
États conservations état moyen
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

La partie supérieure de la stèle, surmontée d'une croix drapée à laquelle est suspendue une couronne de jolies fleurs, est ornée d'un riche décor végétal (cyprès, pommes de pin, etc...) et guirlandes de fleurs (roses, pavots, etc...). Un ange pleureur ailé, dont le coude droit est appuyé sur un crâne et la main gauche est posée sur un sablier, est sculpté au centre de l'élévation dans une sorte de coquille. La partie inférieure, incurvée, est gravée de palmettes et d'un beau décor végétal.

Cette concession conserve sa clôture et contient une stèle funéraire de plan incurvé en calcaire, agrémentée à la base d'une grande vasque à usage de jardinière à plantes et surmontée d'un entablement et d'un fronton à volutes très finement sculpté.

Ce monument funéraire, réalisé vers 1867 (date d´acquisition de la concession et de la première inhumation), est signé par l'entrepreneur Carette, qui exécute également le tombeau de la famille Paul-Barbier (vers 1870). Le modèle peut être attribué à l'architecte Jean-Baptiste Herbault (enclos funéraire de la famille de l'architecte Jean-Baptiste Herbault).

Le haut-relief en calcaire, représentant un ange pleureur, est une copie de l’œuvre de Nicolas Blasset, exécuté vers 1636 pour le tombeau du chanoine Guilain Lucas, dans le chœur de la Cathédrale Notre-Dame d'Amiens.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.